Camarade-collègue de la fonction publique d’Etat !

samedi 16 octobre 2004
mis à jour mardi 16 novembre 2004

Né le 15 août 1945, Alain Juppé a fait valoir ses droits à la retraite du corps des inspecteurs des Finances depuis le 1er janvier 2003. Dès l’âge de 19 ans, il fut élève-fonctionnaire : 4 ans à l’Ecole Normale Supérieure puis 2 à l’ENA. L’agent de la fonction publique d’Etat Juppé a cotisé à la caisse des retraites par répartition pendant 38 ans et 2 mois. Il peut cumuler sa pension (3654 euros) et ses indemnités d’élu (député-maire de Bordeaux, président de la Communauté urbaine...) plafonnées à environ 7800 euros. Ainsi, l’heureux retraité du service public, patron de l’UMP et candidat à la succession de Chirac percevra chaque mois environ 75 000 F.

Tu as raison d’être pensionné à 57 ans et demi ; après tout, c’est un droit conquis par nos aînés et par les luttes qu’ils ont menées. Pour autant, nous attendons de toi quelques explications : pourquoi en remets-tu une louche en parlant d’imposer des "sacrifices nécessaires" aux travailleurs de notre beau pays. Sur ce sujet, tu n’as pas manqué d’entendre les 1ers échos des camarades d’EDF-GDF, cinglant avertissement aux barons du MEDEF, au gouvernement et à certains dirigeants d’organisations syndicales (CFDT, CGT...). Pourquoi ne pas quitter le camp des ingrats, revendiquer avec nous l’intégration des années de formation dans le calcul des annuités - privilège réservé aux élèves fonctionnaires des grandes écoles ? Tu as fait un pas vers nos positions en libérant ton poste 8 mois après les 37,5 ans de rigueur : cet acte solidaire participera à la résorption de la précarité dans la Haute Administration, et nous t’en félicitons. Ton droit au départ à la retraite, tu l’as obtenu grâce au système par répartition, sans fonds de pension ni épargne salariale ni capitalisation. Te voilà avec pile-poil ce qu’il te fallait pour subvenir à tes besoins. Certes, tu t’es bien démerdé en faisant suer la bête -l’Etat- et en cumulant tes sources de revenus. Mais, répétons-le : fi de l’ingratitude, camarade-collègue de la fonction publique d’Etat.

Encore un effort : tu revendiqueras avec nous les 37,5 pour tous,
privé et public... Et une retraite comme la tienne !

Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112