Canicule : le report du brevet n’est pas suffisant

Communiqué de la fédération SUD éducation
lundi 24 juin 2019
mis à jour lundi 1er juillet 2019

Le territoire connaîtra toute cette semaine un épisode caniculaire. La chaleur très importante pèsera lourdement sur les conditions de travail des personnels et les conditions d’études des élèves dans le contexte des examens de fin d’année. Ce ne sont pas seulement les conditions d’étude ou de travail, mais tout simplement la santé des enfants, et notamment des plus jeunes, qui est mise en péril. Les locaux ne sont la plupart du temps pas du tout adaptés à de telles conditions climatiques.

Le ministère se contente de donner des consignes extrêmement générales qu’il a publiées sur son site Internet. Dans ces consignes, rien sur la santé et la sécurité au travail des personnels. Certes, le ministre a annoncé le report des épreuves du Diplôme national du brevet, ce qui relève du bon sens : mais ce n’est pas suffisant.

Notre hiérarchie est directement responsable de notre santé et de nos conditions de travail. Alors que nombre d’écoles et d’établissements sont passablement dégradés et mal isolés, le ministre se contente de rappeler des évidences, sans s’interroger sur le bien-fondé de persister à faire venir des élèves en classe dans des établissements où la température excédera 30°C dès la matinée. SUD éducation dénonce l’hypocrisie de ces consignes.

SUD éducation appelle les personnels à faire respecter leurs droits et celui des élèves :

  • en remplissant les Registres de Santé et Sécurité au Travail (RSST) obligatoires dans les établissements et écoles ;
  • en saisissant par écrit collectivement les CHSCT départementaux et académiques ;
  • en refusant de se mettre en danger lorsque la température est manifestement excessive, et en faisant collectivement exercice de leur droit de retrait (en veillant à la sécurité des élèves), pour mettre l’administration face à ses responsabilités.

Pour être parfaitement informé-e-s de la procédure à suivre, SUD éducation met à la disposition des personnels un guide, à retrouver ici :
https://www.sudeducation.org/Brochure-Et-voila-le-travail-Federation-SUD-education

SUD éducation revendique à long terme :

  • l’instauration de températures minimales et maximales de travail ;
  • le contrôle effectif des températures dans les bâtiments par les CHSCT ;
  • un plan d’investissement massif dans les bâtiments, et leur isolation.

Dans l’immédiat, SUD éducation revendique la fermeture des écoles, collèges et lycées partout où cela semble nécessaire aux personnels et aux parents.

Par ailleurs, le DNB n’est pas le seul examen qui se déroule pendant cette canicule : les épreuves anticipées de français le sont également. SUD éducation revendique le report des passations prévues durant cette période de forte chaleur partout où cela s’avérerait nécessaire.

PDF - 79 ko
Canicule : le report du brevet n’est pas suffisant

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234