“Cités éducatives” : une mesure de démantèlement de l’éducation prioritaire.

Communiqué de la fédération SUD éducation
vendredi 3 mai 2019

Dans la droite ligne du rapport Borloo, le ministère de l’Éducation nationale s’apprête à mettre en œuvre un label “cité éducative” dans quatre-vingts quartiers.

Ce dispositif s’inscrit dans le cadre du démantèlement de l’éducation prioritaire, et plus largement du service public d’éducation, à travers notamment la généralisation de la contractualisation comme seul déterminant de l’attribution des ressources.

Une “cité éducative” consiste à mettre en réseaux des écoles autour d’un collège dont le ou la chef.fe d’établissement sera responsable du fonctionnement, ce qui n’est pas sans rappeler les établissements publics des savoirs fondamentaux contre lesquels les personnels du premier degré sont fortement mobilisés depuis plusieurs mois.

Le ou la principal.e disposera d’un fonds de 38 000 euros qu’il lui sera possible de dispenser à sa guise, aux écoles, mais aussi aux associations “partenaires” ou bien même aux entreprises qui accueillent des stagiaires.

Alors même que les établissements scolaires en REP et REP+ sont trop peu nombreux et sous-dotés, le ministre utilise ce dispositif pour enfoncer un coin de plus dans l’éducation prioritaire.

SUD éducation dénonce cette manœuvre du ministre Blanquer et appelle les personnels à se mobiliser pour faire obstacle aux réformes délétères du système éducatif, selon les dates décidées en assemblée générale et en s’appuyant sur la mobilisation fonction publique du 9 mai.

PDF - 65.8 ko
Cités éducatives, une mesure de démantèlement de l’éducation prioritaire

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345