Communiqué des organisations syndicales varoises

lundi 21 avril 2008

Suite à la comparution le vendredi 18 avril 2008 d’un lycéen dans le Var.

Le lycéen (Jason) est :
- reconnu coupable de violence volontaire sur un agent des forces de l’ordre
- condamné à une amende de 800 euros (500 + 300 de frais)
- une inscription au casier judiciaire

La peine définitive ne sera prononcée que le 3 octobre. Il sera alors regardé s’il a eu son bac, s’il est inscrit en fac, s’il s’est tenu à carreau durant les prochaines manifestations. Il s’agit donc d’une mise à l’épreuve...

Les organisations soussignées se déclarent indignées par le jugement
rendu à l’encontre de Jason, lycéen de Bonaparte à Toulon.

Depuis plusieurs semaines, partout en France, les personnels et les
lycéens se mobilisent contre la casse du service public d’Education.
Ils s’opposent aux suppressions de postes, à la diminution de l’offre de
formation, à la fin programmée du statut de la fonction publique dans le
cadre de la révision générale des politiques publiques.
Ils ont montré leur colère lors d’actions soutenues par les
organisations syndicales : grèves et manifestations, blocage de
l’Inspection Académique, occupation de lycées, débrayages...

Alors qu’il participait à une action de mobilisation pour la manif
lycéenne du jeudi 3 avril à Toulon, Jason a été interpellé et cité
devant le Tribunal correctionnel.

Vendredi 18 avril, il a été reconnu coupable. De surcroît la
prononciation de la peine est renvoyée au 3 octobre. Cette condamnation
est totalement disproportionnée par rapport aux faits dont furent
témoins des élèves et des enseignants.
Ce jugement extrêmement sévère intervient dans le contexte d’un
mouvement social dans l’Education et vise sans doute à intimider
l’ensemble des lycéens et discréditer le mouvement.

Sur le fond, c’est bien la politique budgétaire de ce gouvernement qui
est en cause avec ses milliers de suppressions de postes dans
l’Education nationale.
Les manifestations et les grèves contre cette politique vont se poursuivre.

Nous appelons à renforcer encore les mobilisations dans l’unité la plus
large.

Signataires :
FSU, CGT Educ’Action, FNEC-FP- FO, Sud Education, Sgen-CFDT, UNSA
Education, SNCL-FAEN, UNL, UNEF

Agenda

<<

2019

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456