Contre l’arbitraire et la répression syndicale : un CPE acculé à la grève de la faim

jeudi 2 septembre 2004
mis à jour samedi 25 août 2007

Le lundi matin 30 août à 5 h, Roland Veuillet a terminé les 70 derniers kilomètres de course à pieds du 7ème « Arbitrairathon », soit un total de 1130 kms avalés entre le 13 et 29 août 2004.

Ainsi plus de 5 000 kms auront été parcourus depuis un an par notre camarade pendant toutes les vacances scolaires, pour protester contre la sanction arbitraire dont il a été l’objet, pour rappeler aussi le caractère anti-syndical de cette sanction.

Roland Veuillet vient d’engager depuis hier 30 août 2004 une GREVE DE LA FAIM, dans sa voiture, devant le ministère de l’Education Nationale rue de Grenelle à Paris...

La situation de Roland VEUILLET est cependant connue de tous depuis le mouvement social du printemps 2003. En effet, ce militant de SUD Education Gard a été d’abord suspendu de ses fonctions de Conseiller Principal d’Education au lycée Dhuoda (Nimes) le 3 février 2003, alors qu’il était en grève aux côtés des surveillants et aides éducateurs. Puis, après un conseil de discipline qui fut une véritable parodie de justice, il a été muté d’office par le Recteur Marrois dans l’académie de Lyon dès le 3 juin 2003. Il y a d’ailleurs travaillé toute l’année scolaire dernière à l’entière satisfaction de son chef d’établissement (lycée Jean Perrin à Lyon 9°).

La vraie raison de cette mutation, c’est bien sûr l’activité syndicale courageuse et déterminée déployée par notre camarade durant le mouvement social : c’est là un cas typique de répression syndicale ! En effet, à aucun moment, la commission paritaire siégeant en formation disciplinaire n’a pu faire la preuve d’une quelconque faute professionnelle !

Depuis un an, Roland et la Fédération des syndicats SUD Education n’ont cessé de demander l’annulation de cette sanction inique. Pour mieux comprendre l’urgence de la situation, nous vous joignons la demande d’audience expresse envoyée en urgence par le Syndicat SUD Education au nouveau Recteur de l’Académie de Montpellier, et la dernière demande d’audience adressée à François FILLON, le 23 août 20004, par la Fédération des syndicats SUD Education.

Cette dernière demande d’audience s’est heurtée à une nette fin de non recevoir de la part du ministère.

D’où la décision de notre camarade,

l’ultime dernier recours :

LA GREVE DE LA FAIM !

Pour la Fédération des syndicats SUD Education,
Annick CHAMPEAU, secrétaire fédérale

Contacts :

- en région parisienne Annick CHAMPEAU, secrétaire fédérale... tél : 06 77 64 23 78
- Laurence PENNEQUIN, responsable de la Commission Fédérale Répression anti-syndicale et enseignante au Lycée Dhuoda de Nîmes... tél : 06 72 01 97 77
- Claude DELORME, secrétaire fédéral et responsable de SUD Rhône... tél : 06 75 85 28 33

Navigation

Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123