11 syndicats ont quitté le CSE le 12 juillet

Communiqué de la fédération SUD éducation
mercredi 22 août 2018
mis à jour lundi 27 août 2018

Ce 12 juillet, le Ministère de l’Éducation Nationale présentait au Conseil Supérieur de l’Éducation une énième modification en profondeur des programmes scolaires de mathématiques, français, enseignement moral et civique. Les précédents programmes n’ont été enseignés que durant deux années scolaires.

Ce ministère ne fait aucun cas des conditions de travail des personnels, qui devraient de bonne grâce accepter de revoir en profondeur, pendant leurs congés d’été et sans aucune anticipation possible la structuration de leur enseignement.

Qui plus est, l’objectif assumé de ces nouveaux programmes d’enseignement est de remplacer la construction des savoirs par l’instruction. Cette conception passéiste de l’enseignement, inefficace et autoritaire, est typique d’un projet d’école foncièrement réactionnaire.

Pour ces raisons, et face au refus de l’administration d’accepter le report de l’examen de ces textes à une date ultérieure, SUD éducation, Solidaires, la FSU, la CGT éduc’action l’AEI-UNSA, l’UNSA éducation, le SE-UNSA, la FNEC-FP-FO, la FCPE, l’UNEF, la SGL ont décidé de quitter la séance.

PDF - 61.3 ko
SUD éducation et 11 organisations quittent la séance du CSE le 12/07

Navigation

Articles de la rubrique