En cas d’accident, que faire ?

vendredi 27 avril 2007
mis à jour mardi 1er mai 2007

Suite à plusieurs accidents récents (dont certains ont entraîné des décès), des militants de Sud éducation ont exigé l’application des textes édictés par l’Etat à ses services. Par exemple, lors de la rentrée 2004, suite au décès d’un TOS par légionellose dans un lycée de Caen, la section syndicale Sud éducation a inscrit ce risque dans le cahier d’Hygiène et de Sécurité. En l’absence de réponse écrite, une nouvelle inscription a été ajoutée dans le registre de danger grave et imminent. L’administration a dû fermer le lycée jusqu’à ce que les analyses de l’eau prouvent l’absence de Legionella. L’action de prévention a été étendue aux établissements régionaux qui ont dû porter l’eau de leurs canalisations à une température suffisante pour détruire les Legionella.

En utilisant ainsi les outils à notre disposition (Cahier HS, CHS, Registre DGI), les militants syndicaux ont obligé
l’administration à respecter la loi, donc à mieux protéger les personnes.

Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112