Enseignement de spécialités en lycée : pour un même droit à l’éducation, contre la sélection

vendredi 22 mars 2019

SUD éducation a pris connaissance du courrier de cadrage des enseignements de spécialité adressé par le ministre Blanquer aux rectrices et recteurs.

Dans ce courrier, le Ministre indique que les établissements ne doivent pas ouvrir de groupes en fonction des besoins pour les enseignements de spécialité, mais en fonction des moyens alloués à l’établissement :

“Il peut s’avérer impossible de satisfaire le choix des élèves au sein de leur établissement :

si la composition des choix n’est pas possible compte tenu des contraintes d’organisation de l’établissement ;

si la capacité d’accueil est atteinte dans un enseignement et qu’il n’est plus possible d’ouvrir un groupe supplémentaire […].

Dans toutes les situations où le nombre de demandes excède le nombre de places disponibles pour un enseignement, les élèves sont départagés selon les recommandations du conseil de classe et les notes de l’élève en lien avec les enseignements de spécialité demandés.”

Ce courrier montre bien que c’est la logique budgétaire qui préside à la mise en œuvre de la réforme du lycée général et technologique. Il montre bien également que la logique de tri social s’accentue par la généralisation de la sélection dans l’accès aux spécialités.

SUD éducation dénonce cette conception élitiste et libérale de l’enseignement, et revendique au contraire création de postes en nombres suffisants pour que chaque élève dispose de la même possibilité de suivre les enseignements de son choix.

Documents joints

PDF - 103.1 ko

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345