Fiche Faire une tournée dans le premier degré

Proposition à adapter aux réalités locales
mardi 15 octobre 2019

L’organisation des tournées dépend de la géographie de notre département, de notre implantation et de notre nombre d’adhérent-e-s et de militant-e-s.
On peut prioriser les écoles où il nous semble que notre présence pourrait apporter de l’aide à des situations de souffrance et de crise (état des locaux, non remplacement, problèmes au sein de l’équipe, avec la hiérarchie, avec les parents, fermeture de classes...).

Plusieurs possibilités d’organisation s’offrent à nous :
- lister les écoles où on a des adhérent-e-s et leur demander de diffuser notre matériel dans leur établissement et ceux des alentours où on n’a personne.
Le reste des écoles peut ensuite être couvert par des membres de l’équipe syndicale sur temps de décharge ou sur ASA 16 (CTS) ;
- délimiter des zones qui regroupent écoles, collèges et lycées et se les répartir pour tourner sur temps de décharge ou ASA 16 (CTS) pour impliquer d’autres militant-e-s que les seul-e-s déchargé-e-s.
Pour faciliter la gestion des tournées, on peut créer un tableau collaboratif qui permet de savoir qui fait quoi.

Quelques conseils avant la tournée :

- prévenir l’école par mail ou par téléphone n’est pas obligatoire mais permet d’entrer plus facilement et d’éventuellement convenir d’un horaire quand les équipes sont intéressées pour nous rencontrer.
- se renseigner sur les horaires des écoles afin de privilégier les temps de récréation, la pause méridienne et la fin de journée après la classe pour rencontrer les collègues s’ils/elles le désirent.
- penser à apporter le petit matériel nécessaire (scotch, punaises...).

Quelques conseils pendant la tournée :

- dans la plupart des écoles il n’y a pas de panneau syndical, s’il y en a un on le met à jour, sinon on essaye de se trouver une place sur un panneau de la salle des maitre-sse-s quand elle existe ;
- laisser des tracts, des guides thématiques et des bulletins d’adhésion sur la table ;
- boîter les casiers (quand il y en a) des collègues avec un tract d’actualité ;
- se renseigner pour savoir s’il y a des stagiaires, contractuel-le-s, AESH afin de leur laisser les guides / fiches les concernant ;
- prendre du temps pour discuter avec les collègues ;
- ne pas hésiter à leur proposer s’ils/elles le souhaitent d’être inscrit-e-s sur notre liste de diffusion.

On peut s’attendre parfois à avoir des réactions peu accueillantes de certain-e-s collègues : le manque de temps de pause dans la journée d’un-e PE ne les rend pas toujours disponibles.

PDF - 90.6 ko
Fiche : faire une tournée dans le 1er degré