Intervention policière au collège de Vaucouleurs (78)

lundi 17 mars 2008

Depuis le 10 mars, le collège Vaucouleurs de Mantes-la Ville est en grève. Jeudi 13 mars, alors que le collège était bloqué par les parents d’élèves, la police est intervenue pour lever le blocage. Les personnels et les parents d’élèves ont décidé de s’adresser au ministre de l’éducation nationale

Lettre ouverte au ministre de l’Éducation nationale

Monsieur le Ministre

Depuis la rentrée des vacances, les cours n’ont toujours pas repris au collège de la
Vaucouleurs à Mantes-la-Ville (78).
Grève quasiment unanime des personnels, soutien et mobilisation des parents
(opérations « collège mort » 0 élève au collège sur plusieurs jours).
La réponse de l’administration a été d’envoyer plus d’une trentaine de policiers
pour empêcher l’action des parents jeudi 13 mars. Le même dispositif a été reconduit
vendredi 14 mars. Un collège, fréquenté par 600 enfants ne nous semble
pas être le lieu pour un tel déploiement de force.
L’ensemble de la communauté scolaire du collège a été profondément choqué par cette
situation.
Cela a renforcé notre détermination et parents et enseignants ont décidé de
reconduire leur mobilisation pour la deuxième semaine consécutive.
Monsieur le ministre, nos revendications sont justes et légitimes et partagées par
tous.
Pour l’année prochaine nous voulons :
- maintenir la classe de 3ème de découverte professionnelle,
dispositif indispensable dans notre établissement
- maintenir le dédoublement en français, maths, anglais dans une classe de 5
et une classe de 4. Ce dispositif existe depuis 18 ans au collège et la réussite de
90 % de nos élèves au Brevet témoigne de son efficacité ;
- créer une classe de 6e pour ne pas passer de 25 à 28 élèves dans ce niveau
l’an prochain.

Les actions que nous avons mises en place, et ce déjà avant la rentrée (grève,
blocage, occupation, collège mort...) ne nous réjouissent pas, elles sont sources de
tensions. Si nous avons pris ce risque, avec le très large soutien de la majorité,
c’est bien parce que l’avenir de nos élèves et de nos enfants le mérite.

Monsieur le Ministre, vous avez le pouvoir de débloquer autrement que par la force
ou la violence cette situation.
Monsieur le Ministre, nous savons que vous saurez prendre en compte les demandes
exprimées et que vous saurez nous aider à sortir de ce blocage.
Soyez assuré, monsieur le Ministre, de notre détermination et de notre volonté de
trouver au plus vite une solution.

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234