Jeudi 25 octobre 2007, une nouvelle rafle vient d’avoir lieu à Paris

La chasse aux sans-papiers est l’activité principale des forces de police
dimanche 28 octobre 2007

Pressés par les directives du président de la République et de son « ministre de l’immigration » de faire du chiffre, les policiers traquaient déjà les « personnes visiblement étrangères » jusque dans les magasins du quartier.

Ce jeudi ils ont franchi un pas supplémentaire en allant cueillir les parents venus chercher leurs enfants à la sortie des écoles. Des contrôles de police ont eu lieu devant l’école élémentaire de la rue des Vertus et l’école maternelle de la rue Chapon. Un père d’élève qui attendait son fils à l’école maternelle a été arrêté. Il est en garde à vue au commissariat du troisième arrondissement.

On voit la valeur de l’engagement, pris par la Préfecture et le Gouvernement, à la suite de l’affaire de la rue Rampal, de préserver les abords des écoles.

La fédération des syndicats SUD éducation exprime son indignation face à cette nouvelle surenchère dans cette inhumaine traque aux sans-papiers.

Ca suffit. Nous exigeons l’arrêt des rafles, l’arrêt des expulsions.

Saint Denis, le 26 octobre 2007

Fédération des syndicats SUD éducation

Navigation

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234