L’arnaque de l’ARTT

 décembre 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Depuis la rentrée, dans les établissements scolaires comme dans les inspections académiques et les rectorats, les personnels IATOSS se réunissent en assemblées générales et en heures d’information syndicale pour discuter de l’ARTT et partout ils refusent l’annualisation et la flexibilité.

Pourtant, le 16 octobre, 14 organisations syndicales, syndicats ou fédérations (A et I Unsa, Snaen-Unsa, Snasen-Unsa, Snics-Fsu, Snies-Unsa, Snmsu-Unsa, Snptes-Unsa, Snuasfp-Fsu, Unatos-Fsu, Un-Cgt Crous, Un-Sgpen-Cgt, Sgen-Cfdt, Unsa-éducation) ont signé l’accord-cadre, et donc entériné l’annualisation.

Cette signature scandaleuse n’a fait qu’amplifier le mouvement !

Des assemblées générales se sont tenues au Rectorat de Paris, au SIEC d’Arcueil, aux inspections académiques de Bourg en Bresse, de Metz, d’Epinal, de Tours, de Besançon, dans les facultés de Rouen, de Caen, dans de très nombreux lycées et collèges.

Partout la mobilisation est massive : 150 personnes à l’IA de Metz, 90 à la faculté de Caen, 150 à la Maison des examens d’Arcueil.

Partout, les revendications sont les mêmes :
- 35 heures hebdomadaires, sans annualisation ni flexibilité !
- Maintien des acquis en matière de congés !
- Création des postes de titulaires nécessaires !
- Non à l’accord-cadre, réouverture des négociations !

Partout la riposte s’organise : pétitions, grève administrative illimitée (aux IA d’Epinal, de Metz et de Bourg en Bresse par exemple), appel à des assemblées générales regroupant les personnels des différents établissements de la ville (Paris, Orléans, Vierzon’), à des rassemblements devant les rectorats (Besançon), appels à la grève et à la manifestation unitaire’

Les personnels du Rectorat de Paris appellent à une manifestation le 27 novembre, et cet appel est largement repris dans les assemblées générales.

La Fédération des Syndicats Sud-Education s’associe pleinement au combat des personnels et met tout en ’uvre pour faire obstacle à la remise en cause des statuts et des acquis que constitue l’ARTT.

Parce que l’unité la plus large est nécessaire dans ce combat, Sud-Education appelle à la

Manifestation nationale le 27 Novembre au Ministère.

La fédération des syndicats Sud-Education appelle à la grève ce jour.
- Non à l’annualisation/flexibilité, non à l’ARTT !
- 35 heures hebdomadaires, sans annualisation ni flexibilité, vers les 32 heures !
- Maintien des acquis en matière de congés !
- Création des postes de titulaires nécessaires, titularisation de tous les précaires sans condition de concours ni de nationalité !

A cette date, appellent à cette manifestation F.O., le SNASUB-FSU Paris, le SGPEN-CGT Paris, la Ferc Sup-CGT Paris.

Mais au-delà de l’Education nationale, toute la fonction publique est concernée : les personnels de la Santé, de la Culture luttent contre l’ARTT depuis des mois !

Une riposte de toute la fonction publique est nécessaire !

Navigation

Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345