L’extrême droite tue, faisons son procès

Communiqué de Solidaires
lundi 3 septembre 2018
mis à jour vendredi 7 septembre 2018

Le 5 juin 2013, à Paris, Clément Méric, syndicaliste à Solidaires étudiant-e-s et militant antifasciste, mourait sous les coups de skinheads néo-nazis.

Du 4 au 14 septembre aura lieu à la Cour d’Assises de Paris le procès des agresseurs de Clément et de ses camarades présents à ses côtés ce jour là (Eux aussi membres de Solidaires).

Les structures et militant-es de Solidaires peuvent aussi organiser des initiatives partout là où ils et elles sont présent-es, sous les formes qui leur conviennent (comme par exemple des diffusions de tracts, l’organisation de conférences, de manifestations, de rassemblements, rebaptiser des rues ou des places Clément Méric, etc.).

Le Comité pour Clément auquel participe Solidaires est en train de prévoir une mobilisation à Paris. De plus amples informations sont disponibles ici : http://www.pourclement.org

Principaux rdv sur Paris :
- 4 septembre : 18h30 à Havre Caumartin, à l’endroit du meurtre, pour y apposer une plaque en l’honneur de Clément,
-  11 septembre  : 18h30 au Pont du Carrousel, où Brahim Bouarram était assassiné en 1995 par un militant d’extrême droite,
- 14 septembre : 18h30 à République pour une courte marche vers Ménilmontant.

Pris pour cible du fait de ses engagements politiques, Clément Méric a été victime d’un assassinat politique.

Dans un contexte de criminalisation des mouvements sociaux et des militants, il est important de rappeler que c’est l’extrême droite et ses idées qui violentent, blessent et tuent partout en France, hier comme aujourd’hui. Ce procès doit être l’occasion de réaffirmer, publiquement, partout, que le fascisme est un poison, et que la résistance antifasciste doit continuer à s’organiser.

Nous ne baisserons jamais les bras face aux idéologies mortifères, racistes. Le fascisme doit être combattu partout, dans nos facs comme sur nos lieux de travail, dans les rues comme dans les discours. Ce procès sera l’occasion de faire la lumière sur les circonstances de cet assassinat, et que soit reconnue et jugée la dimension politique de cet acte.

L’extrême droite tue, faisons son procès !

PDF - 364.5 ko

Documents joints

_proces_clement_meric

Sur le Web