Le Panneau Syndical SUD éducation #72 • Mi-mars 2019

Le 19 mars, participons à une grande journée de grève interprofessionnelle • Grève scolaire pour le climat : une réussite qui en appelle d’autres • Évaluations nationales, lycée : Blanquer intimide les personnels
dimanche 17 mars 2019

Le 19 mars, participons à une grande journée de grève interprofessionnelle

La mobilisation des gilets jaunes perdure. Le gouvernement s’acharne à le discréditer et à le réprimer, par le biais de la violence policière ou de la criminalisation des manifestant-e-s. La colère sociale exprimée ces derniers mois a retardé l’agenda du gouvernement sur les réformes prévues. Mais les mauvais coups vont continuer de pleuvoir, qu’il s’agisse de la réforme des retraites, de l’assurance-chômage, la casse des services publics ou du statut des fonctionnaires. L’enjeu, aujourd’hui, est de coordonner la grève avec les actions des gilets jaunes.
Le projet d’école de Blanquer est cohérent. Les réformes de tri social s’empilent : la réforme du lycée général et technologique, la réforme du baccalauréat, la réforme du lycée professionnel et parcoursup ont pour objectif d’assigner aux élèves une place sur le marché du travail dès le plus jeune âge. Cette logique libérale s’articule avec une logique réactionnaire : surenchère sécuritaire, restriction de la liberté d’expression des enseignant-e-s et de leur liberté pédagogique.
Pour combattre efficacement ces réformes, il faut les saisir dans leur cohérence et construire un rapport de force de l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale avec le gouvernement. SUD éducation appelle à combattre frontalement la loi Blanquer, révélateur du projet d’école du ministre. Avec les autres réformes, l’ensemble forme un faisceau d’attaques libérales et réactionnaires. C’est pourquoi la fédération SUD éducation appelle à faire du 19 mars une grande journée de grève de la maternelle à l’Université contre l’ensemble des réformes Blanquer. Portons nos revendications de progrès social : sur la question salariale, sur la justice sociale et fiscale, sur la précarité, les retraites et l’assurance-chômage.

Grève scolaire pour le climat : une réussite qui en appelle d’autres

Plus de 50 000 lycéen-ne-s, étudiant-e-s, et personnels de l’Éducation nationale étaient dans la rue le 15/03, pour imposer la justice climatique et la transition écologique. Malgré les tentatives du ministre pour faire échouer cette journée (débat improvisé dans les lycées, préavis de grève de SUD éducation pas transmis par le ministère à l’administration), elle a été un succès éclatant.

Évaluations nationales, lycée : Blanquer intimide les personnels

Dans un courrier daté du 08/03 le ministre menace de sanction les enseignant-e-s qui refusent de faire passer les évaluations nationales ou de remonter les résultats et combattent la réforme du lycée général et technologique, par exemple en mettant la note de 20/20 à tou-te‑s les élèves. SUD éducation rappelle qu’il n’existe aucune circulaire organisant les évaluations nationales. Il est donc impossible pour l’administration de sanctionner la désobéissance à un ordre qui n’existe pas.

PDF - 118.3 ko
Le Panneau Syndical SUD éducation #72 • Mi-mars 2019

Navigation

Articles de la rubrique