Rapport CAP22 : Le gouvernement annonce la casse du statut

Communiqué de la fédération SUD éducation
mardi 24 juillet 2018
mis à jour mercredi 8 août 2018

Dans un rapport commandé par le gouvernement, et dont plusieurs préconisations ont déjà été suivies d’effets, les rédacteurs et rédactrices appellent le gouvernement à détruire l’enseignement public dans le second degré.

Il s’agit en effet de mettre fin au statut d’enseignant-e certifié-e pour lui substituer un nouveau corps où les garanties seraient moindres : obligation de bivalence disciplinaire, annualisation et augmentation du temps de travail, remplacements au pied levé…

Les rédacteurs et rédactrices de ce rapport aux conceptions libérales étriquées envisagent pour l’Éducation Nationale la même évolution qu’à France Telecom et à La Poste : la fin du statut de fonctionnaire, avec pour conséquences des conditions de travail dramatiquement dégradées, l’avènement de l’arbitraire local, et in fine un service rendu au public dont la qualité s’effondre, au bénéfice de l’enseignement privé.

SUD éducation combattra cette réforme, et appelle les collègues à se mobiliser pour faire barrage à cette attaque en règle contre le service public et les conditions de travail des personnels.

PDF - 66 ko
Communiqué - Rapport CAP22 : le gouvernement annonce la casse du statut

Navigation

Articles de la rubrique