Le temps des vacances, le temps des mauvais coups

lundi 5 juillet 2004
mis à jour jeudi 13 janvier 2005

La Fédération des Syndicats SUD Education proteste avec indignation contre le comportement des forces policières le 4 juillet dans le square Séverine à Paris (20ème).

Provocation, violences et arrestations que rien ne saurait justifier à l’encontre de sans-papiers installés pacifiquement dans ce square pour rappeler qu’ils existent, que les conditions de vie qui leur sont faites sont indignes, que les lois Sarkozy fabriquent des résidents illégaux exclus de tout ce qui fonde la citoyenneté et font des sans-papiers des proies faciles.

Il s’agit là de la négation du droit des migrants, de la négation des valeurs d’un Etat de droit.

SUD Education exige la libération immédiate des 26 sans-papiers placés en centre de rétention.

Signataire en 2003 de l’Appel à la régularisation de tous les sans-papiers en Europe, SUD Education réaffirme sa solidarité à ces femmes et ces hommes qui luttent courageusement pour la dignité et les droits.

Saint-Denis, le 5 juillet 2004

Pour la Fédération SUD Education
Pierre Cordelier

Navigation

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112