Les documentalistes se mobilisent

 mars 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Les organisations syndicales dont SUD éducation et l’association de spécialistes, la FADBEN alertent le ministre sur les insuffisances de recrutements et de taux d’encadrement dans les centres de documentation et d’information des lycées et collèges.

Le ministère a fait le choix d’une stagnation des postes au CAPES 2001. Les départs en retraite seront loin d’être compensés. Les remplacements ne sont plus assurés.

De plus en plus, pour masquer la pénurie d’enseignants documentalistes, le ministère a recours à des personnels précaires sans formation et sous payés (aides éducateurs, CES).

Pourtant, le ministère ne peut ignorer que les établissements manquent d’enseignants documentalistes et que leur charge de travail ne cesse de s’alourdir.

Les syndicats et les associations appellent tous les personnels à se mobiliser pour obtenir une augmentation importante des postes de documentalistes.

Les organisations syndicales CGT, CNGA, CNT, SE, SGEN, SNALC, SNCL, SUD éducation, SNES et la FADBEN ont signé un communiqué commun et ont organisé un rassemblement le mercredi 21 mars à Paris. Elles ont demandé ce jour-là à être reçues au ministère.

Pour SUD éducation, il ne s’agit en aucun cas de cautionner les réformes lancées par Allègre et poursuivies par Lang ni de demander une réforme visant à la création d’un nouveau corps. Il s’agit au contraire de lutter pour la défense et l’amélioration des conditions de travail des élèves et des enseignants et d’œuvrer dans l’unité à la mise en échec de la politique gouvernementale rejetée massivement par les personnels l’année dernière.

Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345