Les "experts"

 juin 2003
mis à jour dimanche 21 novembre 2004

LES "EXPERTS" N’ONT PAS ÉTÉ CAPABLES DE DIRE EN 1960 QUE NOUS SERIONS 60 MILLIONS EN 2000, MAIS ILS PRÉTENDENT DÉJÀ CONNAÎTRE LA FRANCE DE 2040 !

Dans le débat sur les retraites, les "experts" insistent fortement sur le "choc démographique" que devrait connaître la France dans les années à venir. Ils nous disent que le nombre de "vieux" sera trop important par rapport au nombre de "jeunes" en 2040, et que ceci compromettra le régime des retraites par répartition.

En réalité, s’il y a problème, il est ailleurs : sinon les pays du Maghreb et d’Amérique latine qui ont, eux, une forte proportion de "jeunes", auraient des retraites confortables.

La seule question, c’est l’équilibre entre deux masses financières, entre ce qui est prélevé à un moment donné sur les richesses globales produites et ce qui est nécessaire au même moment pour financer les retraites !

Le système de la capitalisation est le plus risqué et le plus onéreux (il faut aussi payer les bénéficies des banques, des compagnies d’assurances et des fonds de pension qui gèrent l’épargne retenue sur les salaires).

Le système de la répartition est le plus sûr si il repose sur une économie dynamique, de plein emploi et de rémunération correcte des salariés.

Agenda

<<

2020

 

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031