Lettre envoyée aux fédérations enseignantes en vue d’une action commune à propos des remplacements

jeudi 3 novembre 2005
mis à jour samedi 2 septembre 2006

Saint-Denis, le 03 novembre 2005

A :
CNT
Fédération EIL
FAEN
FNEC FP FO
FSU
SGEN-CFDT
UNSEN-CGT
UNSA Education

Chers camarades,

La question des remplacements de courte durée prévue par la loi Fillon va bien au-delà de la simple dégradation des conditions de travail des personnels.

Les mesures prévues constituent une augmentation du temps de travail, organisent la flexibilité et l’annualisation de ce même temps de travail ainsi que la polyvalence des enseignants ; en un mot, il s’agit bien d’une attaque qui prépare la destruction de nos statuts.

Nous savons que, face à une telle attaque, seule une mobilisation massive unifiant tous les enseignants fera reculer le Ministère. Il y a donc urgence à fédérer les initiatives unitaires.

Pour sa part, la fédération Sud Education prendra toutes ses responsabilités :
- elle appelle d’ores et déjà à la création de collectifs de refus des remplacements dans tous les établissements du second degré, et à la création de coordinations aux niveaux local, départemental et régional.
- elle propose une rencontre intersyndicale au niveau national, intégrant les collectifs déjà existants, pour élaborer un appel commun à la grève dans les meilleurs délais.

Dans l’attente de vos propositions et de vos commentaires, veuillez croire, chers camarades, à nos meilleures salutations syndicales.

La secrétaire fédérale
Stéphanie Parquet-Gogos

Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112