Lycéens en comparution immédiate

Communiqué de Sud Education Paris
jeudi 14 avril 2005
mis à jour lundi 18 avril 2005

Quatre lycéens-Es (deux du lycée J. Jaurès et un de E. Cotton, de Montreuil, ainsi qu’un du lycée Bergson de Paris) passent en comparution immédiate ce jeudi 14 avril au tribunal de Bobigny, après l’occupation de l’inspection académique mardi après-midi.

Les lycéens de plusieurs établissements du 93 sont et seront présents, ainsi que la FCPE 93 qui appelle à envoyer un message à l’IA du 93 pour qu’il retire sa plainte et Sud éducation Paris.

Hier un élève au moins a été interpellé à la manifestation parisienne, et une élève a été exclue pour 15 jours du lycée Victor Hugo (Paris).

Sud éducation dénonce l’intrusion de forces policières dans les établissements pour empêcher la mobilisation des lycéens et appelle les enseignants et personnels à manifester leur solidarité avec les lycéens et à refuser toute intervention policière.

Sud éducation condamne fermement la répression, demande l’-abandon des poursuites et la levée de toutes les sanctions, et appelle à rejoindre les cortèges lycéens qui continuent à se mobiliser, malgré la surdité du gouvernement et la complicité des recteurs et chefs d-établissement.

La mobilisation de tous les personnels contre la loi Fillon apparaît plus que jamais nécessaire.

Paris, le 14 acril 2005
Contacts presse : 06 81 00 49 21
30 bis rue des Boulets
75011 Paris
téléphone : 01 44 64 72 61
fax : 01 44 64 72 66
e mail : sudeducation75@wanadoo.fr

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234