Motions du congrès du SYNATEB

Deux mandatés de Sud éducation ont participé aux travaux du congrès.
jeudi 17 janvier 2008

L’ensemble des motions adoptées par le cinquième congrès ordinaire du Synateb.

APPEL A LA PRISE EN CHARGE
DES RENCONTRES PÉDAGOGIQUES

- Considérant l’importance indéniable de l’éducation dans le développement socio-économique d’un pays,
- considérant l’impact positif des rencontres pédagogiques sur la qualité et la promotion de l’éducation,
- considérant qu’en raison de la flambée des prix des hydrocarbures et des produits premières nécessité, les enseignants éprouvent d’énormes difficultés pour participer à ces rencontres pédagogiques,
- considérant que les fonds alloués à l’organisation des conférences pédagogiques et au fonctionnement des GAP ne prennent pas en compte notre revendication,

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29,30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, exigeons du Ministère de l’Enseignement de Base et de l’Alphabétisation, la prise en charge effective et conséquente de toutes les rencontres pédagogiques(GAP- Conférence pédagogique - stages de recyclage).

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


MOTION DE CONDAMNATION
DES AFFECTATIONS ARBITRAIRES

- Considérant les textes réglementant les affectations au niveau de l’admini-stration publique ;
- considérant les affectations arbitraires des militants et responsables syndicaux du SYNATEB sous le couvert des nécessités de service,
- considérant les effets néfastes de ces affectations sanction,

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, condamnons fermement ces affectations arbitraires qui sont des règlements de compte, invitons les autorités du MEBA à mettre fin à de telles pratiques qui ne peuvent que nuire au bon fonctionnement de l’école burkinabé.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


MOTION DE SOUTIEN A L’UNITÉ D’ACTION SYNDICALE

- Considérant que l’union fait la force,
- considérant que le gouvernement de la 4ème république prend des mesures draconiennes, anti-travailleurs et antisociales ;
- considérant l’unité d’action amorcée par l’ensemble du mouvement syndical ;
- considérant que les bases des syndicats s’unissent pour mener des actions locales qui aboutissent à des résultats ;
- considérant que ces actions ont permis d’arracher des acquis, font la fierté et honorent l’image du syndicalisme au Burkina Faso ;

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 à la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, appelons l’ensemble des militants au renforcement du Collectif syndical CGTB et soutenons avec fermeté l’unité d’action syndicale pour le rayonnement du syndicalisme au Burkina Faso, souhaitons l’effectivité de cette union.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


MOTION DE CONDAMNATION DE LA POLITISATION DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE

- Considérant le devoir de neutralité de l’administration vis à vis des partis politiques,
- considérant le droit à la liberté syndicale et d’association au Burkina,
- considérant la mise en place de comité CDP dans les services,
- considérant les nominations de certains responsables du C D P (Parti au pouvoir), aux postes de DPEBA et DREBA,
- considérant que ces responsables par zèles politiques s’attaquent à toutes les organisations de la société civile combative qu’ils taxent d’opposants ou des « contre-le pouvoir »,
- considérant que ces agissements minent les rapports entre les partenaires sociaux tel le SYNATEB et les représentants de l’administration,

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, condamnons avec la dernière énergie la mise en place des comités CDP et ces nominations politiques qui traduisent la politisation de l’administration publique.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


APPEL A LA MOBILISATION GÉNÉRALE

- Considérant les enjeux de la décentralisation sur l’éducation,

- considérant la nécessité de rester à l’avant garde de la défense ferme des intérêts matériels et moraux des travailleurs de l’éducation de base,

- considérant les différents défis auxquels feront face les travailleurs de l’éducation de base au cours des années à venir,

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, appelons l’ensemble des militantes et militants du SYNATEB à une mobilisation générale autour de la plate-forme revendicative minimale et de tous les mots d’ordre que le Bureau National viendrait à lancer.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


MOTION DE CONDAMNATION DE LA VIE CHERE

- Considérant les inondations et la mauvaise pluviométrie enregistrée cette année dans beaucoup de zones
- considérant que cette situation va engendrer la famine dans beaucoup delocalités,
- considérant la mauvaise politique agricole de l’état,
- considérant la baisse continuelle du pouvoir d’achat des travailleurs,
- considérant la montée vertigineuse des prix des produits de première nécessité,
- considérant que ces situations rendent la vie chère pour la majorité des travailleurs de notre pays,
- considérant la justesse de la lutte engagée par l’ensemble du mouvement syndical contre la vie chère,
- considérant que dans le même temps les dignitaires de la 4ème république vivent dans une opulence insultante,

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et le 1er décembre 2007 à la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou condamnons la hausse persistante des prix des produits de première nécessité et l’utilisation gabégique des biens de l’état, exigeons une baisse considérable du prix de ces produits et une augmentation de 25% des salaires et des pensions.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


MOTION SUR L’OCTROI D’INDEMNITÉS DE LOGEMENT AUX PERSONNELS D’ADMINISTRATION ET DE GESTION

- Considérant l’importance du rôle des personnels d’administration et de gestion dans le système éducatif,
- considérant que les personnels d’administration et de gestion en raison de leur implication dans l’oeuvre éducative doivent avoir le bénéfice des avantages liés aux contraintes et de sujétions de la fonction,
- considérant que les personnels d’administration et de gestion ne bénéficient pas de l’indemnité de logement,
- considérant que cette situation est préjudiciable à ces travailleurs,

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, exigeons du gouvernement l’octroi des indemnités de logement aux personnels d’administration et de gestion.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


- Considérant le crime odieux perpétré contre le journaliste NORBERT ZONGO et ses trois compagnons,
- considérant la grande mobilisation du peuple burkinabé pour exiger toute la lumière sur ce crime,
- considérant la gestion éclairée du mouvement citoyen par le CODMPP,
- considérant les conclusions de la commission d’enquête indépendante,
- considérant le non lieu prononcé par la justice sur cette affaire,
- considérant que les informations fournies par Reporters Sans Frontière sont suffisantes pour rouvrir le dossier,
- considérant que les procureurs aux ordres tentent d’enterrer définitivement le dossier,

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, condamnons fermement les tentatives d’enterrement de ce dossier et exigeons la réouverture du dossier NORBERT ZONGO dans les plus brefs délais.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


RECOMMANDATION SUR LA DOTATION DES CEB EN MOYENS LOGISTIQUES ADÉQUATS

- Considérant que l’encadrement pédagogique des enseignants contribue énormément à la qualité de l’éducation,

- considérant que beaucoup de Chefs de Circonscription et de conseillers pédagogiques n’ont pas de moyens de déplacement adéquat pour l’encadrement pédagogique des enseignants,

- considérant que la dotation en carburant des encadreurs pédagogiques est insuffisante et n’est pas fournie en temps opportun,

- considérant que cette situation est une entrave à une éducation de qualité,

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, recommandons au MEBA la dotation des chefs de circonscription et des conseillers pédagogiques en moyens logistiques adéquats en carburant à temps et en quantité suffisante pour l’encadrement pédagogique des enseignants.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


APPEL AU BOYCOTT DES CONFÉRENCES PÉDAGOGIQUES
ET DES STAGES DE RECYCLAGE

- Considérant que les conférences pédagogiques et les stages de récyclage sont des cadres privilégiés de formation pour les enseignants,
- considérant la cherté de la vie due aux augmentations intempestives des prix des hydrocarbures et les produits de première nécessité,
- considérant que cette situation ne permet pas aux enseignants de participer à ces rencontres,
- considérant que l’allocation des 500 000 F CFA par CEB pour l’organisation de la conférence ne prend pas en compte notre revendication qui est la prise en charge du déplacement, de l’hébergement et de la restauration,

nous participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, appelons tous les militantes et militants à boycotter activement les conférences pédagogiques et les stages de recyclage sans prise en charge.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


APPEL SUR LES ACCORDS DE PARTENARIAT
ÉCONOMIQUES UE-ACP

- Considérant que les accords de partenariat sont imposés à l’Afrique par l’Union-Européenne avec la complicité de certains de nos gouvernants,
- considérant la nature néo coloniale de ces accords,
- considérant que les économies africaines seront désorganisées,
- considérant que ces accords contribueront à l’accroissement du chômage et de la pauvreté,
- considérant que cette situation va engendrer l’augmentation et l’aggravation des conflits,
- considérant que le développement socio-économique de l’Afrique sera totalement compromis,

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, lançons un appel à l’ensemble de la société civile à se mobiliser pour empêcher la signature de ces accords cyniques et iniques.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


MOTION SUR LES INSTRUCTIONS DE RENTRÉE

- Considérant que les instructions de rentrée permettent de bien organiser les activités au cours de l’année scolaire,
- considérant que depuis quelques années ces instructions remettent en cause certaines dispositions réglementaires en vigueur,
- considérant que cette situation permet à certains chefs de circonscription de violer allègrement les dits textes,
- considérant que ces actes découragent les enseignants et sont des entraves à la bonne exécution des activités pédagogiques,

nous participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, exigeons du MEBA le respect stricte des dispositions réglementaires lors de la rédaction des instructions de rentrée scolaire

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


MOTION SUR LA REMISE EN CAUSE DES LIBERTÉS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES

- Considérant la reconnaissance par la constitution burkinabé des libertés individuelles et collectives,
- considérant les multiples violations des droits des travailleurs,
- considérant l’interdiction de la marche organisée par le Syndicat Burkinabé des Magistrats (SBM),
- considérant les affectations arbitraires des militants et responsables syndicaux du Syndicat Autonome de Travailleurs du Trésor Burkinabé (SATB) ,
- considérant les sanctions prises à l’encontre des travailleurs du ministère des affaires étrangères après la marche organisée par le SAMAE,
- considérant que le président du Faso a lui même soutenu et encouragé la remise en cause de ces libertés (cf interview du o6 septembre 2007),
- considérant que ces actes constituent une violation flagrante des libertés syndicales dans notre pays,

nous participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP Ouagadougou, condamnons avec la dernière énergie ces violations inacceptables des libertés individuelles et collectives exigeons du gouvernement la levée immédiate et sans condition de ces sanctions arbitraires et le respect de nos droits constitutionnels,

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


MOTION SUR LA GRATUITE DE L’ÉDUCATION

- Considérant que l’éducation doit être une priorité nationale,
- considérant que l’éducation est la clé de voûte du développement,
- considérant que le droit à l’éducation est un droit inaliénable,
- considérant que l’état burkinabé se désengage progressivement de l’éducation de base,
- considérant la mise en oeuvre du processus de privatisation de l’éducation,
- considérant que les mesures de gratuité annoncées en cette rentrée scolaire (manuels et fournitures scolaires, etc) ne sont que de la propagande politique,
- considérant que ces manuels et fournitures scolaires ont été largement insuffisants,
- considérant que ce sont les APE qui font toujours fonctionner les écoles et les CEB par des cotisations multiples,
- considérant que cette situation tend à banaliser l’école et ne permet pas à tous les enfants burkinabé de jouir de leur droit à l’éducation,

nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB tenu les 29, 30 novembre et 1er décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, condamnons fermement la marchandisation de l’éducation, exigeons la vraie gratuité de l’éducation pour tous les enfants du BURKINA FASO.

OUAGADOUGOU le 1er décembre 2007

LE CONGRES


MOTION DE REMERCIEMENT

- Considérant que l’organisation du présent congrès a mobilisé d’énormes ressources financières et matérielles,

- Considérant que l’appui matériel et financier des différents donateurs
a permis l’organisation et la tenue dans de bonnes conditions de ce 5ème congrès ordinaire du SYNATEB,

Nous, participantes et participants au 5ème congrès ordinaire du SYNATEB, tenu les 29, 30 Novembre et 1er Décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP à Ouagadougou, adressons nos sincères remerciements aux généreux donateurs

OUAGADOUGOU LE 1er DÉCEMBRE 2007

LE CONGRES


MOTION DE REMERCIEMENT A SUD ÉDUCATION

- Considérant les liens internationalistes révolutionnaires entre le SYNATEB et SUD ÉDUCATION,
- considérant que ce partenariat renforce sur tous les plans nos deux organisations,
- considérant que cette relation a permis au SYNATEB d’avoir un appui matériel et financier très important,
- considérant que ses délégués au congrès ont apporté des contributions qui ont éclairé d’avantage les congressistes sur l’ensemble des thèmes abordés,

nous, participantes et participants au 5eme congrès ordinaire du SYNATEB, tenu les 29, 30 Novembre et 1er Décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, adressons nos sincères remerciements à la fédération des syndicats SUD EDUCATION de France

OUAGADOUGOU LE 1er DÉCEMBRE 2007

LE CONGRES


MOTION DE REMERCIEMENT AU SYNATREB

- Considérant les liens internationalistes révolutionnaires entre le SYNATEB et le SYNATREB NIGER,
- Considérant que ce partenariat renforce sur tous les plans nos deux organisations,
- Considérant que le SYNATREB n’a jamais ménagé aucun effort pour prendre part aux instances du SYNATEB depuis 2001,
- Considérant que ses délégués au congrès ont apporté des contributions qui ont éclairé d’avantage les congressistes sur l’ensemble des thèmes abordés,

nous, participantes et participants au 5eme congrès ordinaire du SYNATEB, tenu les 29, 30 Novembre et 1e Décembre 2007 dans la salle de conférence de la DRDP de Ouagadougou, adressons nos sincères remerciements au SYNATREB,

OUAGADOUGOU LE 1er DÉCEMBRE 2007

LE CONGRES

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456