Mouvement du 12 au 16 novembre dans l’éducation nationale en Guyane ou la victoire de la grève reconductible, de l’action et de l’unité syndicale !

jeudi 22 novembre 2018

La grève du 12 Novembre 2018 est issue d’un constat alarmant et unanime des organisations syndicales de l’Éducation. La situation actuelle du service public d’Education est dramatique ! Le projet Blanquer ne fera qu’accentuer les difficultés et renforcer les inégalités. L’avenir de l’Ecole pour tous, gratuite, laïque, égalitaire et émancipatrice est en péril.

Par ailleurs, les retards accumulés en Guyane sont tels que les organisations syndicales décident dès le lundi 12 Novembre de la grève et du blocage du rectorat.

SUD Éducation Guyane se félicite du travail unitaire construit avec la FSU, le SNETAA-FO, le SGEN-CFDT, le STEG-UTG et l’UNSA-Éducation.

Nous sommes satisfaits de la signature du protocole vendredi 16 novembre car l’intersyndicale a obtenu ce qu’il était possible d’exiger à la hauteur de cette mobilisation. Les décisions sont réelles, des engagements ont été pris mais il faudra veiller à leur application.

SUD Éducation Guyane, syndicat de transformation sociale, a toujours été pour l’installation d’un rapport de force à travers la grève reconductible. La décision de l’intersyndicale de maintenir le blocage du rectorat et de reconduire la grève jusqu’à l’obtention d’avancées significatives pour les personnels et la jeunesse était donc la bonne décision.

Cette lutte légitime, nous a permis d’obtenir, entre autres, l’engagement de la mise en place des Accords de Guyane et du dispositif REP +, l’abrogation d’une circulaire inique et discriminatoire sur les sorties scolaires et enfin nous avons pu contraindre le Recteur et la gouvernance à assurer leurs missions.

SUD Éducation Guyane restera vigilant quant à l’application du protocole d’accords de fin de conflit et reste conscient qu’il faudra de nouvelles mobilisations pour que l’Etat français permette à tous les enfants de Guyane d’accéder à une école de qualité.

En effet, nous sommes encore loin du projet d’école porté par SUD Education : éducation polytechnique (où les savoirs techniques et pratiques ne sont pas hiérarchisés), multilingue et collaborative, baisse des effectifs par classe, titularisation de tous les précaires, autogestion, …

La mobilisation est toujours et encore à l’ordre du jour !

Les militants Sud Éducation Guyane,

le 19 novembre 2018

Communiqué de presse intersyndicale Guyanne :

https://www.sudeducation.org/COMMUNIQUE-INTERSYNDICAL-DU-17-NOVEMBRE-2018.html

Documents joints

PDF - 372.2 ko

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Sur le Web