Note de vie scolaire : ce n’est pas le moment de baisser la garde !

SUD Education Calvados
dimanche 28 janvier 2007

La note de vie scolaire, qui devait être attribuée aux collégiens dès le premier trimestre, l’a rarement été. L’hostilité des équipes éducatives et des parents, qui s’est manifestée par des motions dans les CA, des décisions prises dans des assemblées générales et/ou des pétitions collectives exprimant le refus de participer à une telle notation, a largement contribué à maintenir une majorité de chefs d’établissement dans une position d’attente. Quelques-uns, cependant, ont forcé le barrage et noté, en s’appuyant sur les carnets de liaison, créant ainsi des tensions très fortes avec les équipes et prenant pour le moins le risque de l’inéquité.

Rares sont donc les enseignants, CPE ou surveillants qui ont “collaboré” en fournissant leur avis pour établir cette évaluation sur leurs élèves. Ils ont bien compris que loin d’être anodine, cette note de vie scolaire s’inscrit dans un ensemble de mesures et de tentatives pour policer la société en général et l’école en particulier : présence policière dans les établissements, surveillance vidéo et, bien sûr, détection dès le plus jeune âge des “délinquants potentiels”. Son intérêt, pour le ministère, c’est qu’elle ne coûte rien ... La note de vie scolaire est un effet de manche sur la discipline, alors que le taux d’encadrement des élèves par des adultes dans les établissements baisse à mesure que des postes d’enseignants, de surveillants et de personnels TOS sont supprimés.

Toutes les raisons de refuser cette note restent d’actualité jusqu’à son retrait pur et simple. Là où elle a été attribuée, elle a déjà introduit une nouvelle inégalité entre les élèves puisque les grilles d’évaluation sont différentes d’un établissement à un autre et souvent arbitraires. Dans tel établissement, on part de 16/20 pour rajouter ou retirer des points ; dans un autre, les enseignants notent sur dix et la vie scolaire sur les dix points restants ; ailleurs, on met en place des grilles d’auto-évaluation ... Concernant les élèves de 3ème, cela signifie que les critères d’attribution du diplôme national du brevet (DNB) seraient identiques pour l’évaluation des savoirs et savoir-faire sauf ... pour la note de vie scolaire. C’est inadmissible pour les élèves, pour les parents et pour les enseignants.

La seule attitude cohérente, c’est le refus radical et collectif de participer à cette pitoyable évaluation et, lorsqu’elle est imposée, c’est de la dénoncer auprès des parents. La FCPE du Calvados est hostile à cette note et recense actuellement les situations locales. Nous devons rester très vigilants au second trimestre et résister jusqu’au bout. Quand les chefs d’établissement en auront assez de donner seuls cette note, peut-être alerteront-ils leur hiérarchie et seront-ils écoutés, eux.

Nous pouvons gagner. Alors, refusons d’être les agents dociles de Big Brother.

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Sur le Web