Pas de vagues : l’instrumentalisation continue

Communiqué de la fédération SUD éducation
jeudi 22 novembre 2018
mis à jour vendredi 23 novembre 2018

SUD éducation a appris par voie de presse que le premier ministre a confié une mission à un députée, une maire et une rectrice au sujet de la violence, dont les conclusions sont déjà écrites : “la responsabilisation des familles et l’accompagnement à la parentalité pour prévenir les violences, l’ensemble des comportements inadaptés ou encore l’absentéisme scolaire”.

En filigrane : la suppression des allocations familiales pour les parents d’élèves décrocheurs et décrocheuses, sujet sur lequel Blanquer a déjà multiplié les annonces ces dernières semaines, reprenant un vieux projet de Sarkozy massivement rejeté à l’époque.

Appuyer sur la tête des personnes qui se noient ne les a jamais aidées à s’en sortir.

SUD éducation refuse catégoriquement et combattra ce projet de mesures rétrogrades. Le gouvernement donne des gages aux franges les plus réactionnaires de la société. La solution ne viendra certainement pas d’une approche sécuritaire et répressive mais de réels moyens pour l’éducation, en particulier dans l’éducation prioritaire que le Ministre s’apprête à torpiller.

Documents joints

PDF - 65.9 ko

Navigation

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311