Postes aux concours 2010 : un pas de plus vers la privatisation de l’École !

jeudi 4 février 2010

Cette année, l’évolution du nombre de postes offerts aux concours de recrutement du second degré n’est curieusement pas la même dans le public et dans le privé.

À ce sujet on peut conseiller l’analyse détaillée et argumentée (portant essentiellement sur le CAPES) du site http://ecole.demain.free.fr/spip.php?article453, mais en résumé, de 2009 à 2010 c’est :
- - 1,75% pour le public ;
- +121% pour le CAPES et + 219% pour le CAFEP PLP dans le privé.

Curieux ? En fait rien d’étonnant... Cette inégalité participe de la même politique que les dizaines de milliers de postes supprimés, les contre-réformes pour détériorer le service public d’éducation, la loi Carle contribuant encore plus au financement public des écoles privées : le gouvernement cherche toujours plus à créer un système à deux vitesses.

Sud éducation dénonce le financement public des écoles privées. Ce sont des instruments de ségrégation — sociale, voire communautaire — dans la jeunesse, des instruments de dénaturation du Service Public, qui sont alignés sur les méthodes de gestion du privé. Loin d’avoir une « mission de service public », l’enseignement privé a bel et bien une « mission » de destruction de l’école publique, laïque.

Sud éducation estime qu’il ne doit y avoir qu’une école pour tous les enfants et jeunes de ce pays, et donc que l’enseignement privé doit être nationalisé.

PDF - 60.7 ko
communiqué postes

Agenda

<<

2019

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456