Pour une école réellement inclusive, nous sommes loin du compte

Communiqué de la fédération SUD éducation
jeudi 19 juillet 2018

SUD éducation a pris connaissance des annonces ministérielles concernant “l’École inclusive”. SUD éducation défend une école ouverte à toutes et tous les élèves. L’école inclusive doit être réellement mise en œuvre, et nous sommes loin du compte.

Pour SUD éducation, les annonces du ministère sont très insuffisantes sur plusieurs points :

  • Les moyens alloués dont se gargarise le ministère sont très en-deçà des besoins. Les créations d’emplois annoncées ne permettront pas un encadrement suffisant : de nombreux enfants en situation de handicap ne trouveront pas les moyens d’être accueillis correctement à l’école cette année encore.
  • Les postes d’accompagnant-e-s sont toujours précaires et mal rémunérés. SUD éducation revendique la titularisation immédiate et sans condition des personnels AVS et AESH.
  • Rien n’est dit sur les effectifs des classes qui accueillent les élèves en situation de handicap. La réduction du nombre d’élèves par classe doit être une priorité pour favoriser l’intégration. Pour cela, les élèves d’ULIS doivent y avoir une place en étant compté-e-s dans les effectifs.
  • Mettre en place une école inclusive demande une évolution des pratiques professionnelles et pédagogiques, qui passe par une amélioration des conditions de travail. SUD éducation revendique la mise en œuvre d’un temps de concertation et de suivi des élèves et d’une véritable formation continue pour tous les personnels, le tout intégré dans le temps de service.
  • La prise en compte des besoins particuliers des élèves nécessite le redéploiement des RASED (réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté).
  • Sud revendique une ESPE qui se donne les moyens de former les futur-e-s enseignant-e-s aux pratiques pédagogiques favorables à l’école inclusive pour tous et toutes
PDF - 62.2 ko
CP SUD éducation école inclusive

Navigation

Articles de la rubrique