Refuser les remplacements !

lundi 5 décembre 2005
mis à jour samedi 25 août 2007

La Fédération SUD Éducation appelle tous les personnels du second degré à refuser les remplacements de courte durée en heures supplémentaires dans le cadre du décret Fillon-Robien du 29/08/05.

Les remplacements font peser une lourde menace sur les statuts des enseignants. De fait le décret permet d’augmenter et d’annualiser de façon pernicieuse leur temps et leur charge de travail. Ils constituent un non-sens pédagogique et un mépris de nos missions éducatives, l’enseignant ne devenant qu’un gardien de classe.

Mais cela ne saurait se résumer aux enseignants du second degré : ce décret s’inscrit dans la continuité de ce que subissent les autres personnels de l’Éducation nationale (enseignants du premier degré, ATOSS...) qui doivent depuis des années assurer une surcharge de travail en assurant le remplacement de leurs collègues absents.

C’est pourquoi SUD Éducation exige une véritable politique de remplacement par le recrutement de personnels titulaires, et la titularisation (sans condition de concours ni de nationalité) des personnels précaires.

À partir du premier janvier, la Fédération SUD Éducation déposera un préavis de grève pour couvrir les personnels refusant ces remplacements ainsi que ceux qui seraient amenés à les soutenir.

Navigation