Sud Éducation appelle au boycott des évaluations CE1

vendredi 15 mai 2009
mis à jour samedi 16 mai 2009

Parce que nous refusons ces nouveaux programmes mis en place sans concertation, avec 2 heures de classe en moins !

Parce que ces évaluations n’ont pas pour objectif de remédier aux difficultés des élèves, mais de repérer les élèves en difficulté. Élèves qu’il nous faudrait « soutenir » dans le cadre de l’aide personnalisée dont nous pouvons déjà constater l’échec, qui n’a servi dans les faits qu’à dézinguer les RASED !

Parce qu’elles n’ont pas pour objectif la remédiation mais la mise en concurrence des écoles, pour preuve la parution publique des résultats sur des sites (cf. l’Internaute : article « Niveau des CM2 : qui sont les meilleurs ? »)

Nous appelons donc les conseils des maîtres à discuter des modalités de résistance à mettre en place : du boycott au refus de faire remonter les résultats. Et à débattre à nouveau avec les parents d’élèves. Souvenons-nous aussi, par exemple, de la position prise par M. Jouault, IA 94, lors des évaluations CM2 : il avait assuré qu’il ne prendrait pas de sanction envers les enseignants qui ne feraient pas remonter les résultats.

Pour appâter les collègues, le ministère promettait 400€ que certains enseignants n’ont toujours pas vus !!! L’individualisation des salaires et la fragmentation des carrières sont des réponses à l’opposé de ce que nous attendons pour revaloriser le métier. C’est aussi une façon inique et méprisante de s’asseoir sur le travail en équipe qui prévalait dans de nombreuses écoles pour la passation, la correction et l’analyse des livrets d’évaluation. C’est en résumé un déni du travail en équipe et une mesure contraire aux bonnes pratiques.

Cette nouvelle réforme n’a rien à voir avec l’Éducation.

Elle participe, en la stigmatisant, de la casse généralisée de l’École publique et laïque.

Elle est à l’opposé de nos aspirations, de nos convictions éducatives et de nos missions professionnelles, tant d’un point de vue éthique que sur le plan didactique et pédagogique.

C’est pourquoi, SUD Éducation appelle au boycott des évaluations nationales.

PDF - 140.7 ko
communiqué boycott eval CE1

Navigation

Mots-clés de l'article