Suites au succès du 5 décembre : et maintenant, on reconduit !

Communiqué de SUD éducation
jeudi 5 décembre 2019

Cette première journée de grève a été un franc succès dans l’éducation comme ailleurs. Avec au bas mot 2 millions de grévistes, dont 700 000 dans l’éducation, cette journée doit être le point de départ d’un puissant mouvement de grève reconductible.

Le nombre de manifestant-e-s et le dynamisme des manifestations, de même que la présence massive des personnels en Assemblée générale, atteste qu’un mouvement puissant est en train de naître. SUD éducation se félicite que dans de nombreux départements, villes, établissements, des assemblées générales de personnels reconduisent d’ores et déjà la grève dès demain.

Cette journée du 5 décembre ne doit pas rester isolée. Elle doit être pour nous le point de départ d’un mouvement de grève reconductible interprofessionnel bloquant réellement l’activité économique et seul à même de nous permettre de gagner.

SUD éducation appelle dès aujourd’hui l’ensemble des personnels à se réunir en Assemblée générale se donnant pour objectif la reconduction de la grève, la convergence entre les différents secteurs et l’organisation d’actions de blocages. Nous soutiendrons partout leurs décisions, notamment des actions dès demain vendredi et le weekend qui va suivre : des manifestations sont annoncées samedi 7 décembre, qui pourraient converger avec celles des Gilets Jaunes, contre le chômage et la précarité … Les prochaines journées de grève permettront de mettre en œuvre toutes les actions décidées en AG et de mobiliser les collègues en vue de nouvelles grosses journées de mobilisation et de manifestations interprofessionnelles. En particulier, celle du mardi 10 décembre, doit permettre d’ancrer et de généraliser la grève pour obtenir le retrait du projet Delevoye-Macron de démantèlement de notre système de retraites.

C’est ce que SUD éducation portera dans l’intersyndicale nationale qui se tiendra demain vendredi 06 décembre.
Jean-Michel Blanquer s’est livré ces derniers jours à diverses annonces trompeuses aussi malvenues que méprisantes concernant les pensions des personnels de l’éducation. Ces annonces ne constituent en aucun cas une réponse aux revendications des personnels : ce sont des primes et des indemnités que le ministre compte lâcher en échange d’une augmentation du nombre de missions et du temps de travail des personnels. Ces annonces ne trompent personne.

Bien évidemment, SUD éducation ne se prêtera à aucune négociation avec le Ministère avant l’abandon pur et simple du projet de loi.

PDF - 79.1 ko
Suites au succès du 5 décembre : et maintenant, on reconduit !

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123