Un nouveau rapport parlementaire : vers toujours plus d’évaluation du système éducatif !

Communiqué de la fédération SUD éducation
lundi 1er octobre 2018

SUD éducation a pris connaissance d’un rapport parlementaire consacré à l’évaluation déposé le 27 septembre par deux députés. Celui-ci déplore l’inefficience de l’évaluation du système éducatif français. Plutôt que de déplorer le manque de moyens du système éducatif, le rapport pleurniche sur le fait que seulement 3 millions d’euros sont consacrés à l’évaluation du système éducatif ! 

Les rapporteurs-trices déplorent en particulier le fait qu’en France, “l’évaluation des établissements est pratiquement inexistante”. En ce qui concerne les personnels, le rapport préconise de compléter les rendez-vous de carrière par des “rendez-vous intermédiaires”. Pour le premier degré, le rapport va même jusqu’à préconiser de donner aux directeurs-trices “une mission de co-évaluation des enseignant-e-s” ! L’objectif ? “Corriger le caractère lissé de l’avancement” de carrière. En clair : poursuivre toujours plus l’individualisation des rémunérations.

Au total, ce rapport montre une nouvelle fois le consensus qui règne dans la classe dirigeante au sujet du renforcement de l’évaluation. Rappelons que le gouvernement a annoncé dans le communiqué du 2 août dernier la perspective de mettre en oeuvre une évaluation des établissements à partir du 1er semestre 2019.

La fédération SUD éducation le dit clairement : nous sommes contre cette logique d’évaluation qui, dans une logique d’austérité budgétaire et de réduction des dépenses publiques, aboutira à une mise en concurrence généralisée des personnels et des établissements, et à une standardisation des pratiques pédagogiques.

PDF - 68.1 ko
Communiqué rapport évaluation

Navigation

Articles de la rubrique