Battons-nous pour nos salaires ! En grève le 26 janvier – 2nd degré

 

 

Battons-nous pour nos salaires ! En grève le 26 janvier – dossier complet

Le ministre Blanquer a annoncé en grande pompe une augmentation de 400 millions d’euros (soit 29 euros bruts mensuels par agent-e) pour les personnels de l’Éducation nationale inscrite dans le projet de loi de finances 2021. C’est une somme dérisoire rapportée aux plus de un million cent-trente-mille personnels dans l’Éducation nationale. Alors que les salaires stagnent voire baissent depuis de nombreuses années, l’heure est à la mobilisation pour imposer de réelles augmentations de salaires sans une nouvelle dégradation de nos conditions de travail.
Accéder au dossier
Accéder au simulateur

Exclusion des professeur-e‑s documentalistes de la prime d’équipement : SUD exige son versement pour toutes et tous

Samedi 5 décembre, le gouvernement a publié le décret instituant la prime d’équipement. Cette prime est d’un montant de 176 euros bruts, soit environ 150 euros nets.
Toutefois, le ministère exclut explicitement les quelques 10 000 documentalistes du versement de la prime.
SUD éducation exige que le ministre modifie sans délai ce décret. Le salaire des professeur-e-s documentalistes doit être hissé au niveau du reste des enseignant-e-s du second degré, et le versement de cette indemnité à tous les personnels de l’Éducation nationale (notamment les AED et les AESH).

Lire le communiqué

Blanquer supprime encore 1800 postes et dégrade de nouveau les conditions de travail

Le ministère a indiqué son projet de répartition des postes entre académies le 16 décembre. Dans le premier degré, le projet prévoit quelques maigres créations de postes dans un certain nombre d’académies.
Toutefois, ces créations sont manifestement insuffisantes pour compenser les dédoublements et baisser les effectifs, et indiquent que le ministère se refuse à augmenter significativement la quotité de décharge pour les directions d’écoles.
Alors que la situation sanitaire justifie des recrutements massifs, le ministre Blanquer choisit d’accroître encore la pression qui pèse sur les enseignant-e-s. SUD éducation appelle d’ores et déjà les personnels à se réunir en Assemblée générale et en heure d’informations syndicales pour s’opposer à ces suppressions de postes massives.

Lire le communiqué

Adhérez à SUD éducation

Face au ministère, plus que jamais, la solidarité et l'organisation des personnels sont nécessaires. SUD éducation ne vit que des cotisations de ses membres. Il est désormais possible d'adhérer directement en ligne. Rejoignez-nous !

Lire le communiqué
Solidaires, Unitaires, Démocratiques !

Pour faire respecter nos droits, pour en conquérir de nouveaux, pour faire vivre les principes de solidarité et de justice sociale et mener les luttes indispensables face aux pouvoirs, à l’arbitraire et aux pressions hiérarchiques, il existe un outil : le syndicat tel que nous essayons de le construire.
Ne restez pas isolé‑e‑s, contactez SUD éducation !

Nous sommes un syndicat résolument intercatégoriel : un seul syndicat pour tous les personnels, de la maternelle à l’université, sans condition ni de statut ni de grade, titulaire ou non. Prenez contact avec le syndicat SUD éducation de votre zone géographique.
Découvrir SUD éducation
Twitter
Facebook
SUD éducation
Instagram
Pourquoi ce message ? Problèmes d'affichage ? Désabonnement ? http://www.sudeducation.org/FAQ-sur-la-lettre-d-information-de.html