Contre le népotisme, les étudiant.es de Bogaziçi poursuivent la lutte

Après avoir réussi mi-juillet à évincer le premier recteur appointé d'office par le gouvernement turc à la tête de la prestigieuse université de Bogaziçi sans aval de ses pairs, les étudiant.es continuent à lutter contre le népotisme d'Erdogan qui a fait nommer à sa place son vice-recteur Naci Inci. Celui-ci a été désavoué à 95% par les étudiant.es et les personnels lors d'un vote organisé sur le campus. Au cours d'une action de protestation où ils ont bloqué la voiture du recteur, début octobre, une dizaine d'entre elles et eux ont été arrêté.es. Deux étudiants, l'un en physique et l'autre en histoire ont été condamné.es à de la prison, Enis Berke Gök et Caner Perit Özen, ce dernier étant effectivement incarcéré.

La Fédération SUD éducation, Solidaires étudiant-e-s et SUD Recherche réaffirment leur solidarité avec les étudiant.es et les personnels en lutte de l'université contre l'arbitraire gouvernementale, et espère la libération prochaine des protestants emprisonnés.