Une semaine après la reprise, l’heure est aux revendications