Continuons à réclamer la réintégration de Christian Marion

Suite au résultat négatif du Tribunal administratif de Toulouse
mardi 21 décembre 2010

La Fédération des syndicats SUD éducation vous informe du rejet le 2 décembre dernier par le tribunal administratif de Toulouse du recours en référé pour suspension à la décision de licenciement de notre camarade Christian Marion, professeur en Lycée Professionnel, injustement licencié en septembre dernier.


La Fédération SUD éducation s’indigne de ces parodies de justice rectorale, ministérielle et administrative qui n’ont pas hésité à justifier le licenciement d’un militant syndical en proie au harcèlement de son inspectrice. Cette violence hiérarchique et anti syndicale a eu lieu bien qu’il ne soit accusé d’aucune faute, et malgré le refus de tous les représentants du personnel de considérer le prétexte de sa prétendue « insuffisance professionnelle » lors de la commission disciplinaire le concernant en juillet dernier.

Nous dénonçons ces décisions qui visent à installer un climat de peur et d’insécurité pour les enseignants, dans le but de les soumettre davantage aux pouvoirs conférés aux chefs d’établissements et aux inspecteurs, en faisant fi de la liberté pédagogique ; et dans le but de faire taire l’expression des désaccords concernant la gestion désastreuse du service public de l’éducation nationale que ce soit par les actuelles réformes ou les restrictions de budgets.

Nous refusons que la notion d’insuffisance professionnelle soit désormais utilisée de moyen de dégraissage à des fins économiques.

Le combat pour la réintégration de Christian Marion continue.
Nous voulons lui faire rendre justice en tant qu’individu et le faire rétablir dans son travail et dans ses droits.
A travers lui, nous estimons nécessaire de défendre tous les salariés de l’éducation contre ces nouvelles méthodes de management ( rappelant celles de France télécomm ou de la Poste).
Sans attendre que son dossier soit jugé au même Tribunal Administratif pour une requête en annulation de la décision de licenciement, nous appelons les syndicats de l’Education Nationale et les salariés à exprimer leur solidarité et à participer aux actions syndicales qui seront menées dans ce sens.


Nous vous remercions encore pour tous les soutiens financiers ou militants exprimés, et vous donnons rendez-vous pour de prochaines actions.

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123