Communiqué sur la lettre du Ministre aux personnels de l’Éducation Nationale

motion d’actualité du 8e congrès de la fédération des syndicats SUD éducation

La Fédération SUD Éducation, réunie ce mardi 27 mars 2018 en congrès à Boulogne-sur-mer, dénonce les actes criminels du vendredi 23 mars dernier, partage l’émotion et le deuil de toutes les familles et déplore l’instrumentalisation qui en est faite.

Jean-Michel Blanquer, sur instruction d’Emmanuel Macron, écrit aux personnels de l’éducation nationale pour prescrire un moment de recueillement en hommage au seul « [...] colonel Arnaud Beltrame » le mercredi 28 mars à 11H30 dans les établissements scolaires.

Cette missive du gouvernement appelle les citoyens à faire don de leur vie à une nation qui les dépasserait. Elle renoue avec la rhétorique nationaliste et l’aggrave. Cette exhortation à se fondre dans la nation est en contradiction avec les déclarations ultralibérales du gouvernement qui vante un individualisme à tout crin et méprise les solidarités.

Ce n’est pas au ministre de nous dicter quels doivent être nos ressentis et nos émotions. Le respect d’autrui ne s’enseigne pas à coup de prescriptions morales.

La fédération Sud Éducation invite les personnels de l’éducation nationale à user de leur liberté pédagogique face à cet événement et rappelle que la demande ministérielle ne revêt aucun caractère obligatoire.

PDF - 67.9 ko
Communiqué sur la lettre du Ministre aux personnels de l’Éducation Nationale