Une militaire à la DGESCO

Communiqué de la fédération SUD éducation

Publié le vendredi 23 novembre 2018 sur https://www.sudeducation.org/Une-militaire-a-la-DGESCO.html

Par un arrêté du 21 novembre 2018, Blanquer nomme une colonnelle cheffe
de service de l’instruction publique et de l’action pédagogique à la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO).

C’est donc une militaire qui sera chargée de définir et mettre en œuvre la politique pédagogique du ministère. Le message est clair : après la nomination d’un gendarme comme proviseur adjoint d’un lycée, des stages à l’armée pour les chef-fe-s d’établissement et pour les élèves. Le ministre vise, pour plaire aux franges les plus réactionnaires de la société, à militariser l’école.

SUD éducation dénonce cette nomination lourde de conséquences et appelle les personnels à refuser de devenir autant de sergentes et sergents recruteurs pour une armée en mal de vocations guerrières.