Mobilisations et grève les 11, 14, 15, 16 janvier : l’heure est à la grève reconductible !

Communiqué de la fédération SUD éducation

En dépit de la poursuite d’un mouvement interprofessionnel d’une ampleur inédite, ce gouvernement au service des capitalistes s’entête à maintenir son projet de réforme des retraites par points. Les maigres concessions faites à certains secteurs sont à mettre au crédit de la lutte et des grévistes, mais ne nous y trompons pas : ce que revendiquent les grévistes, c’est bien le retrait du projet de réforme.

Dans notre secteur, le ministre a tenté de diviser les personnels en promettant d’illusoires revalorisations. Mais ce qu’ont retenu les personnels, c’est avant tout que le ministre promet de nouvelles attaques contre les statuts et les droits des personnels (congés, missions, temps de travail).

Le gouvernement a perdu son pari de la “trêve de Noël”. La mobilisation a bel et bien continué de plus belle hier jeudi 9 janvier, et notamment dans le secteur de l’éducation où une majorité de personnel était en grève. Comme Juppé en 1995, le gouvernement veut apparaître comme “droit dans ses bottes”. Faisons-le plier !

Dans le cadre de l’appel de l’intersyndicale interprofessionnelle FO, FSU, CGT, Solidaires, SUD éducation appelle les personnels à participer massivement aux prochaines journées de mobilisations et de grève des 11, 14, 15 et 16 janvier.

Cette succession de dates doit permettre aux personnels de s’en emparer massivement pour, dès lundi, voter en AG la grève et sa reconduction, et ce jusqu’au retrait du projet de loi.

PDF - 63 ko
Mobilisations et grève les 11, 14, 15, 16 janvier : l’heure est à la grève reconductible !