Le 25 mai : NON au Choc des savoirs, OUI à l’école publique et au Choc des salaires !

Les mesures Choc des savoirs sont largement rejetées par les personnels de l’Éducation nationale et par les parents d’élèves. La relégation des élèves en difficulté hors des classes heurte profondément la communauté éducative. Les autres mesures du Choc des savoirs visent à généraliser des évaluations standardisées et déconnectées des apprentissages afin d’en faire des outils de pilotage contre la liberté pédagogique et à sanctionner les difficultés scolaires plutôt que de les prévenir.

Depuis plusieurs semaines, les personnels multiplient les actions avec les parents d’élèves : rassemblement, manifestation, écoles, collèges et lycées morts, nuit des écoles et des établissements scolaires… la mobilisation contre le Choc des savoirs s’ancrent profondément et durablement dans les départements sous la forme d’un mouvement populaire de défense de l’école publique.

Pour lutter contre les inégalités scolaires et sociales, il faut avant tout des moyens humains et matériels.

Si le ministère de l’Éducation nationale ne recule pas sur sa réforme, il sera responsable d’une crise de l’école à la rentrée des vacances des 3 zones, qui empêchera la tenue des examens dans de bonnes conditions et la préparation de la rentrée scolaire.

SUD éducation appelle les personnels à se réunir en assemblée générale pour décider des suites de la mobilisation.

Le mouvement contre le Choc des savoirs tient sur ses deux jambes : par la mobilisation des personnels d’une part avec des journées de grèves, de manifestations, des motions, le refus de trier les élèves et d’appliquer la réforme à la rentrée prochaine… et par la convergence avec les parents d’élèves avec des rassemblements, des nuits des écoles et des établissements scolaires, des écoles, collèges et lycées déserts, des réunions publiques…

SUD éducation s’inscrit dans l’appel à une grande manifestation nationale pour la défense de l’École publique le 25 mai prochain. 

Pour la défense de l’école publique : non au Choc des savoirs, oui au Choc des moyens ! 

 

La carte des mobilisations

La carte des mobilisations

Le tract unitaire -
pour une grande manifestation pour la défense de l'école publique le 25 mai et un troisième trimestre à l'offensive !

Non au « Choc des savoirs », journée nationale de mobilisation le samedi 25 mai pour l’École publique !

Le communiqué de SUD éducation

Une rentrée de luttes contre le tri social !

Le communiqué intersyndical d'appel à la mobilisation dés maintenant !

Non au « Choc des savoirs », oui au choc des moyens et des salaires Toujours à l’offensive au 3eme trimestre !-Communiqué intersyndical

Les retours de la mobilisation

Bulletin de la mobilisation Non au Choc des Savoirs

Pas de retrait, pas de moyens, pas de rentrée !

Le kit de mobilisation

Kit de mobilisation contre le Choc des savoirs

Les tracts de sud éducation
  • Le tract pour les personnels des collèges et des lycées

Nous ne trierons pas nos élèves !

  • Le tract école inclusive VS Choc des savoirs

La réforme du « choc des savoirs », une réforme contre l’école inclusive !

la pétition intersyndicale à signer

Pétition intersyndicale : Ensemble nous disons « NON » au « Choc des savoirs »

 

Les tracts et communiqué à diffuser !

Choc des savoirs : Attal fait le choix des inégalités ! – 4 pages de SUD éducation

10 raisons de faire grève contre les groupes de niveau

Labellisation des manuels et tri des élèves de CM2 : deux dangers pour l’école 

Retour du redoublement imposé aux familles : une vision réactionnaire de l’école

En instance, contre le Choc des savoirs

Conseil Supérieur de l’Education « Choc des savoirs » : voeux intersyndicaux et déclaration de SUD éducation

  • le communiqué de SUD éducation

Choc des savoirs : face à la pression des personnels, le ministère s’est pris les pieds dans le tapis !

  • le communiqué intersyndical

Le Conseil Supérieur de l’Éducation unanime contre le choc des savoirs !

Les visuels

 

Notre dossier "Choc des savoirs"

Choc des Savoirs et inégalités : c’est NON !

Des salaires toujours insuffisants !

Salaires des enseignant·es, CPE et PsyEN : ce qui change en septembre 2023