SUD éducation lance un formulaire pour alimenter le contre-bilan

A partir du mardi 22 mai, les lycéen.ne.s reçoivent les réponses à leurs vœux sur Parcoursup. Ne dépendons pas de la communication du ministère pour évaluer l’ampleur du nombre de recalé.e.s de Parcoursup. Dès l’arrivée des premiers résultats le 22 mai à 18h, et tout au long de la période de réponses, recensons le nombre de lycéen.ne.s n’ayant reçu aucune réponse positive (OUI ou OUI SI), c’est-à-dire n’ayant reçu que des NON ou des EN ATTENTE.

SUD éducation invite tous les personnels de lycée et les lycéen.ne.s à mutualiser les informations dont ils disposent via le formulaire très simple ci-dessous.

Plusieurs syndicats s’inquiètent sur l’obligation des enseignant-e-s à utiliser ou exploiter les outils fournis par « Agir pour l’école ». Cette association a longtemps compté Jean-Michel Blanquer comme président, et est aujourd’hui dirigée par Laurent Bigorgne, président de l’Institut Montaigne, un think-tank ultralibéral et Claude Bébéar, ancien PDG d’Axa. Face à cette nouvelle atteinte aux libertés pédagogiques, la fédération SUD éducation interpelle le ministre de l’éducation nationale.

Pour SUD éducation, ces nouvelles pressions s’inscrivent dans la longue liste des nombreuses attaques portées par le ministère contre la liberté pédagogique des enseignant-e-s.

Communiqué de la Fédération SUD éducation

Dans un communiqué en date du 2 juillet, le ministre Jean-Michel Blanquer a annoncé le versement d’une prime de 1000 euros net aux seuls personnels fonctionnaires titulaires exerçant en REP+. Pour le reste de la prime de 3000 euros annoncée par le candidat Macron durant la campagne présidentielle, le projet du ministre est simple : rémunérer les enseignant-e-s au mérite, par “l’adossement d’une partie de cette indemnité aux progrès des élèves et à l’accomplissement du projet d’école et d’établissement”.

Articles les plus récents

mercredi 8 août 2018

Mayotte : des étudiant-e-s bloqué-e-s par la préfecture

Communiqué des fédérations Sud éducation et Solidaires Etudiant-e-s, syndicat de luttes

Des papiers pour tou-te-s les bachelier-e-s et les étudiant-e-s étranger-e-s Près de 300 bachelier-e-s et étudiant-e-s étranger-e-s affecté-e-s dans des établissements d’enseignement supérieur à la rentrée sont actuellement bloqué-e-s dans leurs démarches d’inscription par la préfecture de Mayotte. Il n’est pas concevable que la Préfecture ne traite pas prioritairement les dossiers concernés, ne respectant pas le protocole établi avec le vice-rectorat de Mayotte et bloquant de fait les demandes de visas étudiants.  >> Lire la suite...
mardi 7 août 2018

Contre une loi liberticide, une autre politique migratoire est possible

Communiqué des Etats généraux des migrations

Le projet de loi pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie a été adopté par le parlement le 1er août 2018. En dépit de quelques évolutions depuis sa présentation en février, il reste un texte régressif dont l’esprit est dans la droite lignée des politiques qui échouent depuis plusieurs décennies. Des solutions alternatives existent pourtant comme le démontre le manifeste des Etats généraux des migrations.  >> Lire la suite...
mardi 24 juillet 2018
mis à jour mercredi 8 août 2018

Rapport CAP22 : Le gouvernement annonce la casse du statut

Communiqué de la fédération SUD éducation

Dans un rapport commandé par le gouvernement, et dont plusieurs préconisations ont déjà été suivies d’effets, les rédacteurs et rédactrices appellent le gouvernement à détruire l’enseignement public dans le second degré. Il s’agit en effet de mettre fin au statut d’enseignant-e certifié-e pour lui substituer un nouveau corps où les garanties seraient moindres : obligation de bivalence disciplinaire, annualisation et augmentation du temps de travail, remplacements au pied levé… Les rédacteurs et (...)  >> Lire la suite...
dimanche 22 juillet 2018

Préavis de grève

Du 23 juillet au 21 octobre 2018

Le préavis « généraliste » évolue en fonction de l’actualité. Il permet de couvrir l’ensemble des personnels travaillant dans les écoles, services et établissements scolaires (enseignant-es, enseignant-es-chercheurs-chercheuses et chercheurs-chercheuses, IATOSS, ITA et personnels éducatifs, titulaires ou précaires, de droit public ou de droit privé, employé-es par le ministère de l’Éducation Nationale, le Ministère de l’enseignement Supérieur et de la recherche, le Ministère de l’intérieur, de l’outre mer et (...)  >> Lire la suite...
jeudi 19 juillet 2018

Pour une école réellement inclusive, nous sommes loin du compte

Communiqué de la fédération SUD éducation

SUD éducation a pris connaissance des annonces ministérielles concernant “l’École inclusive”. SUD éducation défend une école ouverte à toutes et tous les élèves. L’école inclusive doit être réellement mise en œuvre, et nous sommes loin du compte.  >> Lire la suite...
jeudi 12 juillet 2018

Conseil supérieur de l’éducation du 12 juillet 2018

Déclaration de la fédération SUD éducation et de l’Union syndicale Solidaires

Les réformes néfastes, mises en œuvre à la hâte, se succèdent aux rythmes des annonces médiatiques du ministre qui feint d'ignorer que le temps des médias et de sa politique démagogique et réactionnaire n'était pas celui de l'école.  >> Lire la suite...
jeudi 12 juillet 2018

SUD éducation et 11 organisations quittent la séance du CSE le 12/07

Ce 12 juillet, le Ministère de l’Éducation Nationale présentait au Conseil Supérieur de l’Éducation une énième modification en profondeur des programmes scolaires de mathématiques, français, enseignement moral et civique. Les précédents programmes n’ont été enseignés que durant deux années scolaires. Ce ministère ne fait aucun cas des conditions de travail des personnels, qui devraient de bonne grâce accepter de revoir en profondeur, pendant leurs congés d’été et sans aucune anticipation possible la (...)  >> Lire la suite...
vendredi 6 juillet 2018

Élèves trans : faire primer l’intérêt supérieur de l’enfant !

Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire

Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire dénonce avec force les différentes expressions homophobes, lesbophobes, biphobes et transphobes qui ont émaillé l’actualité récente. Il s’alarme des conséquences que ces messages de haine et d’exclusion peuvent avoir sur les jeunes LGBT ou en questionnement, ainsi que sur les enfants qui grandissent dans des familles homoparentales.  >> Lire la suite...
vendredi 6 juillet 2018

La fraternité ne doit pas avoir de frontières

Communiqué de presse du collectif Délinquants solidaires

Le Conseil constitutionnel consacre pour la première fois un principe à valeur constitutionnelle de fraternité, créant ainsi une protection des actes de solidarité. Il est désormais acquis que chacun a « la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans condition de la régularité de son séjour sur le territoire national ».  >> Lire la suite...
vendredi 6 juillet 2018

DRONISEP et CIO : poursuivre la lutte

Communiqué de presse intersyndical

L’intersyndicale (SNES-FSU, SE-UNSA, Sgen-CFDT, CGT Éducation, SNFOLC, Sud éducation, SNPTES) a rencontré le 4 juillet 2018 le directeur de cabinet du ministre de l’Education nationale, M. Christophe Kerrero ainsi que la conseillère sociale, Mme Isabelle Bourhis. Il a été confirmé qu’une « Une mission nationale relative à la stratégie nationale de l’orientation » composée de 2 inspecteurs généraux et de 2 personnalités extérieures, notamment P. Charvet, démarrera dès le vote de la loi. Concernant le (...)  >> Lire la suite...
jeudi 5 juillet 2018

Contre le port de l’uniforme à l’école

Communiqué de la Fédération SUD éducation

SUD Education s’oppose au port de l’uniforme à l’école qui ne gomme en aucune façon les inégalités scolaires et sociales. Il n’est pas conforme au code de l’éducation qui n’oblige « qu’à une tenue décente » et remet en question la gratuité de l’école. Ce projet est réactionnaire et vecteur de conformisme social. Alors que le gouvernement mène une politique brutalement inégalitaire tant au niveau scolaire que social, il veut faire croire qu’un simple tissu définit l’égalité. L’égalité sociale n’est pas (...)  >> Lire la suite...
mercredi 4 juillet 2018

Déclaration des assises de Nanterre (du 15/06/2018) sur l’enseignement de la philosophie en lycée et à l’université.

Chapitre 1 : la demande préalable des organisations syndicales. Les organisations syndicales présentes (CGT Educ’action, SNES-FSU, SNESUP-FSU, SNFOLC, SUD Education), constatant que les réformes dites Vidal-Blanquer ( accès à l’enseignement supérieur, baccalauréat et lycée ) font système, demandent leur retrait. Elles appellent à l’ouverture de véritables discussions sur ces différents points, obéissant à un calendrier compatible avec la prise en compte sincère des propositions des différentes parties (...)  >> Lire la suite...
vendredi 29 juin 2018
mis à jour lundi 2 juillet 2018

Des classes hébergées dans des rez-de-chaussée d’immeubles

Écoles sans moyens

Le ministre prétend pousser les murs de l’école par ses seules déclarations. La mise en œuvre des CP et CE1 dédoublés en REP et REP+ n’est vraiment pas une réussite notamment parce que les bâtiments scolaires ne disposent pas de salles en nombre suffisant. Dans ces conditions, plutôt que de mettre en œuvre les moyens nécessaires à la scolarité des élèves, le ministre Blanquer ne trouve rien de plus pertinent que de signer avec le lobby patronal de l’habitat social une convention pour obtenir des locaux (...)  >> Lire la suite...
jeudi 28 juin 2018

Appel aux enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs : boycott des jurys du bac !

Chaque année, des universitaires sont convoqué.e.s pour présider les jurys du baccalauréat, manière d’attester qu’il s’agit du premier grade universitaire, unique condition jusqu’à présent pour accéder à l’université. Cette année, le gouvernement a choisi, par le biais de la loi relative « à l’orientation et à la réussite des étudiants » (ORE), d’ôter cette qualité de premier grade universitaire au baccalauréat. En effet, ce dernier n’est plus une condition suffisante pour entrer dans les filières universitaires, (...)  >> Lire la suite...
lundi 25 juin 2018

Contre la répression à Bure

Motion d’actualité du Conseil Fédéral de SUD éducation

La fédération SUD Éducation réunie en conseil fédéral les jeudi 21 et vendredi 22 juin 2018 dénonce la répression globalisée menée contre les militant⋅e⋅s mobilisé.es face au projet de poubelle nucléaire CIGEO dans la Meuse. Depuis les années 2000, la commune de Bure a été choisie par le lobby nucléaire et l’État français comme laboratoire pour l’enfouissement des déchets de l’industrie nucléaire. Ce samedi 16 juin, la manifestation festive ayant réuni 3500 personnes à Bar le Duc (55) s’est déroulée dans un (...)  >> Lire la suite...

Sur le Web