Dossier de la fédération SUD éducation

Le mois de mars voit fleurir un nombre considérable de mobilisations. Les enjeux portés - la justice et le progrès social, la lutte contre le changement climatique, pour les droits des femmes, contre les violences policières - sont divers, mais participent d’une même aspiration à l’émancipation et à l’égalité. À ce titre, la fédération SUD éducation et son Union syndicale Solidaires, participent à ces différentes mobilisations dans le cadre d’un projet syndical de lutte, mais aussi de transformation sociale.

Tract de la fédération SUD éducation

La mobilisation des gilets jaunes perdure. Le gouvernement s’acharne à le discréditer et à le réprimer, par le biais de la violence policière ou de la criminalisation des manifestant-e-s. Pourtant, samedi après samedi, la mobilisation ne faiblit pas. Depuis le début du mouvement, SUD éducation, avec son Union syndicale Solidaires, a appelé à plusieurs reprises à rejoindre les manifestations là où c’était possible en condamnant les propos et actes sexistes, racistes, xénophobes, lgbtqiphobes. L’enjeu, aujourd’hui, est de coordonner la grève avec les actions des gilets jaunes. L’appel des appels de Commercy va dans ce sens, de même que la réussite de la journée de grève du 5 février.

Dossier de la fédération SUD éducation

Depuis les premières annonces, SUD éducation a formulé ses inquiétudes quant aux conséquences du projet de loi Blanquer pour les personnels et le service public d’éducation. SUD éducation a voté contre ce texte en Conseil supérieur de l’éducation, refusant également de jouer aux jeux nuisibles des amendements : le projet de loi n’est pas amendable. Il est à rejeter dans son intégralité.

Cet article sera mis à jour régulièrement.

Communiqué de SUD éducation

Dans un courrier daté du 8 mars adressé aux DASEN et recteur-ices, le ministre Blanquer, par l’intermédiaire de son directeur général des ressources humaines, menace les enseignant-e-s :
• qui refusent de faire passer les évaluations nationales ou refusent de remonter les résultats ;
• qui combattent la réforme du lycée général et technologique, par exemple en mettant la note de 20/20 à tou-te‑s les élèves.
Il ose écrire qu’il s’agirait d’une faute professionnelle.

Articles les plus récents

mercredi 20 mars 2019

En lutte ! - 20 mars 2019

Bulletin de mobilisation de la fédération SUD éducation

L’heure est à la mobilisation ! Les personnels de l’Éducation nationale, et en particulier du premier degré, l’ont bien compris en se mettant en grève le 19 mars de manière très forte. Les causes de mécontentement ne manquent pas. En se mettant massivement en grève le 19 mars, les personnels, en particulier du premier degré, ont signifié au gouvernement leur refus des réformes en cours, et en particulier de la loi Blanquer, au cœur des mots d’ordre. Les taux de grévistes ont varié d’un quart des PE à (...)  >> Lire la suite...
mercredi 20 mars 2019

Contre la loi Blanquer et les réformes qui attaquent l’école publique et les personnels : et maintenant, amplifions la lutte !

Communiqué de la fédération SUD éducation

L’heure est à la mobilisation ! Les personnels de l’Éducation nationale, et en particulier du premier degré, l’ont bien compris en se mettant en grève le 19 mars de manière très forte. Les causes de mécontentement ne manquent pas. Contre la loi Blanquer L’adoption par l’Assemblée nationale de la loi Blanquer est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. En s’entêtant à porter ce texte pourtant rejeté au Conseil supérieur de l’éducation, notamment par SUD éducation, le ministre montre le mépris qu’il a (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 mars 2019

Près d’un-e PE sur deux en grève ce 19 mars : une mobilisation réussie à amplifier

Communiqué de SUD éducation

Ce mardi 19 mars avait lieu une journée de grève interprofessionnelle appelée par la CGT, FO, Solidaires et la FSU. Cette journée portait sur des revendications interprofessionnelles de justice sociale, et dans la fonction publique contre la loi de transformation de l’État qui attaque les statuts de la fonction publique. Cette journée a été suivie de manière très forte par les personnels de l’Éducation nationale, et en particulier par les professeur-e-s des écoles. En effet, les causes de (...)  >> Lire la suite...
dimanche 17 mars 2019

Le Panneau Syndical SUD éducation #72 • Mi-mars 2019

Le 19 mars, participons à une grande journée de grève interprofessionnelle • Grève scolaire pour le climat : une réussite qui en appelle d’autres • Évaluations nationales, lycée : Blanquer intimide les personnels

Le 19 mars, participons à une grande journée de grève interprofessionnelle La mobilisation des gilets jaunes perdure. Le gouvernement s’acharne à le discréditer et à le réprimer, par le biais de la violence policière ou de la criminalisation des manifestant-e-s. La colère sociale exprimée ces derniers mois a retardé l’agenda du gouvernement sur les réformes prévues. Mais les mauvais coups vont continuer de pleuvoir, qu’il s’agisse de la réforme des retraites, de l’assurance-chômage, la casse des services (...)  >> Lire la suite...
samedi 16 mars 2019

La fédération SUD éducation soutient les personnels en grève reconductible en Loire-Atlantique : un exemple à suivre et à généraliser

Communiqué de SUD éducation

En Loire-Atlantique, les enseignant-e-s sont en grève reconductible contre les réformes Blanquer depuis le 11 mars. Cette grève fait suite à une décision d’AG de grévistes enseignants réunie lors de la grève interprofessionnelle du 5 février. Un appel avait alors était lancé à se mettre en grève le 4 mars lors du CTSD et à reconduire la grève. Le projet de loi Blanquer ayant été adopté entre-temps, le 4 mars a été une journée très suivie dans le 1er degré : 80 écoles perturbées (50 fermées), un millier de (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019

Journée du 15 mars : une réussite qui en appelle d’autres !

Communiqué de SUD éducation

Plus de 50 000 lycéen-ne-s, étudiant-e-s, et personnels de l’Éducation nationale étaient dans la rue aujourd’hui, pour imposer la justice climatique et la transition écologique. Pour SUD éducation, il est manifeste que la jeunesse a parfaitement saisi que ce sont les politiques menées par les gouvernements successifs au service des capitalistes, en France comme ailleurs, qui produisent la catastrophe écologique dont les classes populaires sont les premières victimes. Dans l’Éducation nationale, le (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019

Courrier intersyndical à Blanquer concernant les évaluations

courrier intersyndical au ministère

Monsieur le Ministre, C’est avec stupéfaction que nous apprenons que vous avez donné des consignes pour mettre en œuvre des mesures disciplinaires à l’encontre de nos collègues qui n’ont pas appliqué tout ou partie du protocole d’évaluations nationales. Depuis des mois, nous avons cherché à dialoguer et vous avons alerté à plusieurs reprises sur ces évaluations avec force d’arguments tant sur le contenu, sur la forme, mais aussi sur les défauts techniques massifs rencontrés pour la saisie, que (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019

Défense du service public - réforme de l’orientation

tract intersyndical

Le tract psy-EN pour le 21 mars Défense du service public - réforme de l’orientation :  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019

APPEL À POURSUIVRE LA LUTTE CONTRE LA HAUSSE DES FRAIS D’INSCRIPTION

Compte-rendu intersyndicale

Le décret et l’arrêté fixant le montant des droits d’inscription des étudiants nationaux et extra-communautaires ont été présentés au CNESER lundi 11 mars 2019. Il reprend les annonces du Premier ministre du 19 novembre 2018 en les déclinant dans l’ensemble des formations de l’enseignement supérieur public. Cet arrêté a recueilli un vote « quasi-unanime » (63 CONTRE, 3 POUR et 2 ABS). 20 universités ont décidé qu’elles n’appliqueraient pas la hausse des frais pour les étudiants étrangers non-européens et (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019

Stop aux arrestations et aux expulsions de lycéen-ne-s et d’étudiant-e-s en Guyane

Communiqué de la fédération SUD éducation

En 2006, une mobilisation locale autour de deux lycéens et une lycénne menacé-e-s d'expulsion avait conduit la Préfecture à ne plus prendre ce genre de mesures. Le Réseau Éducation Sans Frontière Guyane était né. Depuis, les lycéen-ne-s comme les étudiant-e-s étranger-e-s circulaient librement et étudiaient en paix. Dès la rentrée scolaire 2018 - 2019, une circulaire rectorale détériorait ce principe en excluant les lycéen-ne-s étranger-e-s sans papier des sorties scolaires.  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019

Soutien aux enseignant.e.s en grève reconductible à Salta en Argentine Après 6 jours de grève, la lutte continue !

Communiqué de la fédération SUD éducation

Les enseignant.e.s de primaire de la province de Salta (Argentine) sont en grève depuis 6 jours occupant avec des tentes la place 9 de Julio au cœur de la ville. La grève a été décidée par les enseignant.e.s en assemblée générale qui a nommé ses délégué.e.s et organisé.e.s un collectif « Docentes Autoconvocados y Unidos de Salta » - enseignant.e.s auto-convoqué.e.s et uni.e.s de Salta. La mobilisation est d'une telle ampleur que le gouvernement de la région a été obligé d'ouvrir des négociations avec les délégué.e.s et les organisations syndicales.  >> Lire la suite...

Sur le Web