Le site spécial "retraites" de Sud éducation (comparateur de retraites, tracts, affiches, visuels ...)Les appels à se mobiliser dès le 5 décembre L’appel de l’intersyndicale de l’enseignement supérieur et la recherche à à se mobiliser à partir du 5 décembre L’appel de l’intersyndicale éducation à préparer (...)
AED, AESH, Agent-­e­-s d’entretien, techniques et administratif­-ve­-s, Enseignant-­e­-s contractuel-le-s
Appel intersyndical Rentrée chaotique : promesses non tenues, précarité maintenue Mobilisation massive des AESH le 20 novembre 2019 Les dernières expressions de la fédération Sud éducation : Analyse du 19 octobre : AED & aesh : nous devons être payé-e-s à temps Analyse du 19 octobre : AESH : (...)

L’actualité nous rappelle tristement que nombre de nos collègues dans l’Éducation nationale mettent fin à leurs jours ou tentent de le faire.

Pour SUD éducation, chaque suicide est un drame humain, duquel, malheureusement, le travail ne peut bien souvent pas être évacué. Il est à cet égard insupportable de voir l’administration de l’Éducation nationale réduire systématiquement et strictement les suicides de ses salarié-e-s à des « problèmes personnels ».

Comme tout employeur, l’Éducation nationale a des responsabilités, comme le prévoit le Code du travail, qui oblige ce dernier à « prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ».

SUD éducation demande la réunion urgente des CHSCT départementaux, académiques et ministériel afin qu’une enquête ait lieu chaque fois qu’un personnel se suicide ou tente de le faire.

Le ministère de l’Éducation nationale doit appliquer la loi !

Alors que Macron avait annoncé faire de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles la « Grande cause de son quinquennat », SUD éducation remarque qu’aucune mesure n’a été mise en place ni pour prévenir les violences sexistes et sexuelles au travail ni pour accompagner les victimes.

Articles les plus récents

lundi 11 novembre 2019

“Préprofessionnalisation” : SUD éducation dénonce l’exploitation et la précarisation des AED

Communiqué de SUD éducation

Le 6 novembre, le ministère a publié une circulaire relative à la « préprofessionnalisation » des assistantes et assistants d’éducation applicable à compter de l’année scolaire 2020-2021. Cette circulaire prévoit un changement statutaire d’ampleur pour les AED, à mi-chemin entre enseignant-e stagiaire et surveillant-e. L’objectif affiché du ministère est de former les assistant-e-s d’éducation pour les préparer à effectuer leur mission d’enseignement. Mais le véritable enjeu pour le ministère est d’avoir à (...)  >> Lire la suite...
samedi 9 novembre 2019

MOTION UNITAIRE

communiqué intersyndical

Après le suicide de notre collègue Christine Renon, Directrice de l’école maternelle Mehul de Pantin, les membres du Conseil d’Ecole réunis ce jour tiennent à faire part de leur émotion qu’a provoqué la lettre bouleversante laissée par notre collègue, car celle-ci fait écho et renvoie aux conditions de travail dégradés dans nos métiers, comme dans de nombreux autres secteurs d’activité. L’intensification et la dégradation des conditions de travail concernent de nombreuses catégories professionnelles à (...)  >> Lire la suite...
samedi 9 novembre 2019

Un camarade de Solidaires étudiant-e-s s’immole par le feu : nous n’en pouvons plus de la précarité

Communiqué de SUD éducation

Hier, un camarade membre de Solidaires étudiant-e-s et membre de son secrétariat fédéral s’est immolé par le feu à Lyon. Il est aujourd’hui entre la vie et la mort. Son acte ne saurait être réduit au seul désespoir, c’est aussi à la portée politique. Dans son message, notre camarade décrit la précarité qu’il subit, conséquence des politiques libérales, et le racisme quotidien. La précarité s’étend ; elle broie de plus en plus de vies, y compris la vie des étudiant-e-s. SUD éducation apporte tout son soutien (...)  >> Lire la suite...
samedi 9 novembre 2019

Le temps de travail des AESH

Analyse de la fédération SUD éducation

La nouvelle circulaire relative aux missions des personnels accompagnant les élèves en situation de handicap publiée le 5 juin 2019 introduit des modifications sur le temps de travail des AESH. Dans les départements, les DSDEN interprètent la circulaire souvent au détriment des AESH. SUD éducation appelle les personnels à faire respecter leurs droits et accompagne les AESH dont l’employeur ne respecte pas la réglementation. Que dit la circulaire ? Le temps de travail des AESH est calculé sur la (...)  >> Lire la suite...
vendredi 8 novembre 2019

préavis de grève 23 novembre 2019

Préavis de grève

Monsieur le Ministre L’Union syndicale Solidaires Fonction Publique dépose un préavis de grève pour le 23 novembre à 00h01 (ce préavis comprend la nuitée en amont de cette journée pour les personnels travaillant en horaires décalés). Ce préavis concerne l’ensemble des personnels titulaires, stagiaires, contractuels et auxiliaires des trois versants de la fonction publique et des établissements publics (y compris ceux présentant un caractère industriel et commercial) ainsi que les personnels titulaires (...)  >> Lire la suite...
vendredi 8 novembre 2019

Fin des mutations contrôlées par les CAP : SUD éducation dénonce un projet managérial

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le 5 novembre dernier se tenait un Comité technique ministériel consacré à la présentation de la mise en œuvre de la loi dite de “transformation de la fonction publique” à l’Éducation nationale. Quel est le but du ministère ? Jusqu’alors, le système est relativement simple : les barèmes sont présentés aux organisations syndicales en commission paritaire. Le barème de chaque personnel demandant sa mutation est calculé de manière vérifiable, sur la base de critères objectifs : ancienneté dans le poste, (...)  >> Lire la suite...
vendredi 8 novembre 2019

Rapport Mathiot-Azéma : SUD éducation dénonce le démantèlement programmé de l’éducation prioritaire

Communiqué de SUD éducation

Le 5 décembre dernier, un rapport rédigé par Pierre Mathiot et Ariane Azéma sur l’éducation prioritaire a été publié. Pierre Mathiot est déjà tristement célèbre pour avoir rédigé le rapport qui a servi de base à la réforme des lycées et du bac contre laquelle les personnels se sont mobilisés massivement l’année dernière. Le mépris pour les personnels de l’éducation prioritaire est visible à toutes la pages du rapport. Ses auteur-e-s vont jusqu’à indiquer que les fermetures d’écoles et d’établissements contre (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 novembre 2019

Réforme des retraites : en grève dès le 05 décembre • Promesses non tenues, précarité maintenue : Mobilisation massive des AESH le 20 novembre 2019 • Retraites : SUD éducation met un simulateur en ligne

Le Panneau Syndical SUD éducation #078 • Début novembre 2019

Réforme des retraites : en grève dès le 05 décembre Après plusieurs décennies de démantèlement de notre système de retraites, le gouvernement Macron compte aujourd’hui lui porter le coup de grâce. Au menu : recul de l’âge de départ à la retraite, baisse des pensions, accroissement des inégalités. Le tout pour favoriser encore davantage les retraites complémentaires et les fonds de pension ! L’objectif est simple : réduire le coût du système des retraites, nous faire travailler toujours plus (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 novembre 2019

Conditions de travail et suicides dans l’Éducation nationale : SUD éducation dénonce l’inaction du ministère

Le mercredi 6 novembre un comité d’hygiène, sécurité et conditions de travail extraordinaire s’est tenu à la demande des organisations syndicales. Devant ce CHSCT, qui va disparaître avec la loi dite de "transformation de la fonction publique", le ministre Blanquer a tout fait pour éviter de rendre des comptes. Alors que les signaux sont alarmants depuis des années, que les démissions de fonctionnaires stagiaires sont en hausse dans le premier comme dans le second degré, que de nombreux-ses (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 novembre 2019

NON au projet de retraite universelle par points

Tract intersyndical

NON au projet de retraite universelle par points Les conséquences du projet sont claires travailler plus longtemps baisse drastique de nos pensions renforcement des inégalités femmes – hommes Se mobiliser, c’est maintenant ! Contre le projet Macron-Delevoye, régression majeure, en assemblées générales, en heure d’information syndicale, toutes et tous PRÉPARONS ET RÉUSSISSONS ENSEMBLE LA GRÈVE INTERPROFESSIONNELLE DU 5 DÉCEMBRE ET (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 novembre 2019

Guide sur le remplacement dans le 1er degré

Brochure de la fédération SUD éducation

Les missions des remplaçant‑e-s L’affectation doit est attribuée et/ou modifiée par écrit par le/la DASEN. C’est un argument important à utiliser pour les remplaçant‑e-s qu’on place de plus en plus sur des postes vacants. En effet, par définition il n’y a personne sur un poste vacant, ce n’est donc pas un remplacement. Ces missions peuvent donc être refusées au motif que ce ne sont pas des remplacements (personne n’est affecté sur le poste), mais qu’il s’agit bien de changements d’affectation, temporaires (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 novembre 2019

Professeur-e-s des écoles et institutrices-instituteurs, à travail égal, salaire égal !

Communiqué de la fédération SUD éducation

La fédération SUD éducation continue de dénoncer la mise en place du protocole PPCR qui institue toujours plus de pratiques de management à l’école et la mise en concurrence des personnels. Dans le premier degré, la réorganisation des carrières a mis en évidence de nombreuses inégalités. Le fait que l’ancienneté dans le corps des professeur-e-s des écoles soit prise en compte pour l’avancement pénalise de fait celles et ceux qui ont été institutrices-instituteurs. Ainsi, des professeur-e-s des écoles n’ont (...)  >> Lire la suite...
mardi 5 novembre 2019

Assistant-e-s d’Éducation… Apprenons à nous organiser collectivement et à nous défendre !

4 pages de la fédération SUD éducation

En cette année 2019-2020, les évolutions positives de nos droits ne sont toujours pas d’actualité ! Pour SUD éducation, la rentrée signifie continuer à défendre les droits des salarié-e-s qui sont de plus en plus touché-e-s par les réformes et lutter contre la précarité. Les plus précaires de l’Éducation nationale (AED, AP, AESH) sont aussi ceux et celles qui signent les contrats contenant le moins de droits. C’est également sur ce type de contrat que les administrations se permettent les pires abus (...)  >> Lire la suite...
samedi 2 novembre 2019

Inscription au stage Militer à SUD éducation du 22 au 24 janvier à Paris

Ce stage est ouvert à tous les adhérent-e-s de Sud Education. Il doit permettre aux camarades de maîtriser tous les outils qui nous permettent de défendre au quotidien les droits des collègues et d’animer la vie syndicale sur nos lieux de travail. C’est aussi un moment d’échange et de partage de nos pratiques syndicales.  >> Lire la suite...

Sur le Web