Dossier de la Fédération SUD Education

Depuis des semaines la mobilisation prend de l’ampleur dans l’éducation : grèves reconductibles, actions (blocages, écoles mortes etc.), manifestations… Les personnels de l’éducation n’en peuvent plus du mépris dans lequel ils et elles sont tenu-e-s depuis des années.

Le projet de loi Blanquer continue à les attaquer avec la création des nouveaux “Établissements publics des savoirs fondamentaux” (qui entraîne de fait la suppression du statut de chargé-e de direction d’école et l’introduction d’un-e nouveau-elle supérieur-e hiérarchique aux enseignant-e-s des écoles, les principaux-ales ainsi que des fusions d’écoles et fermetures de classes), les cadeaux au privé avec notamment les attaques contre la maternelle etc. SUD éducation revendique le retrait du projet de loi Blanquer. Tout le dossier de la fédération SUD éducation

Un tract-désintox de la fédération SUD éducation

1. Vrai ou faux : Un lycée qui laisse le temps de choisir ?

FAUX ! Tout va désormais se jouer dès la fin de la classe de 3ème : les élèves doivent demander une dérogation si les spécialités proposées par leur lycée de secteur ne leur conviennent pas. Il n’est d’ailleurs pas sûr du tout que la demande de dérogation soit acceptée ! Si la demande n’est pas faite en 3ème, les élèves qui souhaitent changer d’établissement à la fin de la 2nde ne seront pas prioritaires ! L’avenir professionnel se décide donc dès la 3ème.

2. Vrai ou faux : une liberté de choix ?

FAUX ! Sur le papier, les élèves peuvent choisir les spécialités qui leur plaisent. Dans les faits, toutes les combinaisons ne seront pas possibles : si 9 options sont proposées, ça ferait 84 combinaisons possibles et autant d’emplois du temps différents à créer ! Il est déjà annoncé que ce seront les notes qui compteront et que les élèves seront donc orientés vers les spécialités en fonction des places disponibles.

Communiqué de SUD éducation

Dans un courrier daté du 8 mars adressé aux DASEN et recteur-ices, le ministre Blanquer, par l’intermédiaire de son directeur général des ressources humaines, menace les enseignant-e-s :
• qui refusent de faire passer les évaluations nationales ou refusent de remonter les résultats ;
• qui combattent la réforme du lycée général et technologique, par exemple en mettant la note de 20/20 à tou-te‑s les élèves.
Il ose écrire qu’il s’agirait d’une faute professionnelle.

Articles les plus récents

lundi 22 avril 2019

Droits d’inscription dans les établissements publics d’enseignement supérieur des étranger-ère-s : un scandale xénophobe.

Communiqué de la fédération SUD éducation

Malgré un vote contre à une écrasante majorité au CNESER, Le gouvernement a fait paraître l’arrêté permettant l’augmentation des droits d’inscription des étudiant-e-s étranger-ère-s hors Union Européenne dès la prochaine rentrée universitaire. Pour les étudiant-e-s concerné-e-s, les frais d’inscription passent : de 170€ par an à 2770€ par an en licence, de 243€ par an à 3770€ par an en master. Obtenir une licence coûtera 8 310€ au lieu de 510€ (16,3 fois plus) et un master 15 850€ au lieu de 996€ (15,9 fois (...)  >> Lire la suite...
samedi 20 avril 2019

Le préavis de grève de la fédération SUD éducation du 22 avril au 22 juin

Préavis de grève

Le préavis « généraliste » évolue en fonction de l’actualité. Il permet de couvrir l’ensemble des personnels travaillant dans les écoles, services et établissements scolaires (enseignant-es, enseignant-e-s du premier degré, enseignant-e-s de l’AEFE, enseignant-es-chercheurs-chercheuses et chercheurs-chercheuses, IATOSS, ITA et personnels éducatifs, titulaires ou précaires, de droit public ou de droit privé, employé-es par le ministère de l’Éducation Nationale, le Ministère de l’enseignement Supérieur et de (...)  >> Lire la suite...
vendredi 19 avril 2019

AESH : c’est un métier, il doit être reconnu !

Tract de la fédération SUD éducation

AESH c’est un métier, il doit être reconnu ! Dans le cadre de la loi “pour une école de la confiance et de la concertation pour une école inclusive”, le ministère a annoncé une série de mesures concernant « l’école inclusive ». SUD éducation dénonce cette duperie du Ministre qui consiste à scolariser les élèves à besoins spécifiques dans des classes ordinaires sans former les enseignant-e-s, sans fournir les moyens humains nécessaires au suivi de leur scolarité dans les classes et sans produire d’avancées (...)  >> Lire la suite...
vendredi 19 avril 2019

Éducation : Grève unitaire et manifestations le 9 mai prochain

Appel interfédéral du 9 mai

L’ensemble des fédérations de la Fonction publique appelle toutes et tous les agent·es à être en grève le 9 mai prochain pour dire non au projet de loi de transformation de la Fonction publique. Les personnels de l’Éducation nationale sont fortement mobilisés contre le projet de loi pour une école de la confiance. Les organisations soutiennent et appellent à amplifier ces mobilisations en cours (AG, grève, rassemblements…). Les personnels seront aussi fortement impactés par la réforme Fonction publique (...)  >> Lire la suite...
vendredi 19 avril 2019

Loi Blanquer : toujours ni statut, ni reconnaissance en vue, les AESH en colère poursuivent leur mobilisation !

Tract intersyndical

Loi Blanquer : toujours ni statut, ni reconnaissance en vue, Les AESH en colère poursuivent leur mobilisation ! Depuis plusieurs semaines, les personnels de l’éducation nationale se mobilisent contre la loi Blanquer dite de l’École de la “confiance” et contre la loi de transformation de la Fonction Publique. Pour les accompagnant·es d’élèves en situation de handicap (AESH) aussi, suite à la “concertation” ministérielle sur l’école inclusive lancée en octobre, ce projet de loi adopté en première instance (...)  >> Lire la suite...
jeudi 18 avril 2019

Service national universel : des uniformes pour embrigader la jeunesse

La presse a rendu public le choix des uniformes des futur-e-s engagé-e-s dans le Service national universel (SNU). Ces uniformes, qui ressemblent à des déguisements de policier, montrent le SNU pour ce qu’il est : une tentative d’embrigader la jeunesse. L’uniforme constituera l’une des composantes de cet univers nationaliste, avec la vie de caserne et le lever au drapeau. Alors que : les personnels des premier et second degrés sont en lutte contre les réformes Blanquer ; le gouvernement (...)  >> Lire la suite...
mercredi 17 avril 2019
mis à jour jeudi 18 avril 2019

Le droit à l’école pour tous les enfants

Guide intersyndical

L'éducation est un droit pour tous les enfants résidant sur le territoire national, quelle que soit leur nationalité… Circulaire 2014-088  >> Lire la suite...
lundi 15 avril 2019

Test osseux : le conseil constitutionnel entérine la criminalisation de migrant-e-s

Communiqué de la fédération SUD éducation

Tests osseux : le conseil constitutionnel entérine la criminalisation de migrant-e-s La question prioritaire de constitutionnalité portée par neuf syndicats et associations (Cimade, Gisti, Anafé, Avocats sans frontière, LDH, Médecins du Monde, Secours catholique, Syndicat des avocats, Syndicat de la magistrature) a été rejetée par le Conseil Constitutionnel le 21 mars dernier : elle portait sur les tests osseux pratiqués en France auprès des jeunes migrant-e-s. En cas de doute sur la minorité d’un-e (...)  >> Lire la suite...
lundi 15 avril 2019

En lutte 15 avril 2019

Bulletin de mobilisation de la fédération SUD éducation

Contre la loi Blanquer et les réformes qui attaquent l’école publique et les personnels : SUD éducation soutient toutes les initiatives locales et appelle à les amplifier Depuis des semaines la mobilisation des personnels de l’éducation prend de l’ampleur dans de nombreux territoires, avec le soutien de la population : grèves reconductibles, actions, manifestations. Les parents s’impliquent eux aussi, de nombreuses écoles ont été bloquées ces derniers jours, en particulier à Paris. L’enjeu de la (...)  >> Lire la suite...
lundi 15 avril 2019

Mobilisons-nous le 17 avril à l’occasion de la publication du décret autorisant les droits différenciés entre étudiants - Appel intersyndical, 10 avril 2019

Appel de l’intersyndicale de l’Enseignement supérieur et de la recherche

A L’OCCASION DE LA PUBLICATION DU DÉCRET AUTORISANT LES DROITS DIFFÉRENCIES ENTRE ETUDIANTS NON COMMUNAUTAIRES ET ETUDIANTS EUROPÉENS, LE MERCREDI 17 AVRIL, ORGANISONS DES ACTIONS POUR SIGNIFIER L’OPPOSITION DE NOS ORGANISATIONS A CETTE MESURE DISCRIMINATOIRE QUI ACCOMPAGNE LE DÉSENGAGEMENT DE L’ETAT. Conformément à l’appel du 18 janvier, les organisations signataires appellent à : ARBORER UN CARRE ROUGE (symbole de la lutte contre l’augmentation des droits d’inscription dans l’enseignement (...)  >> Lire la suite...
dimanche 14 avril 2019

Solidarité avec les enseignant-e-s en grève reconductible en Pologne Augmentation de salaire, service public de qualité : la lutte continue !

Communiqué de la fédération SUD éducation

Les enseignant.e.s du premier et second degré de Pologne se sont mis massivement en grève illimitée deux jours avant l’examen du brevet et huit avant les évaluations terminales des écoles primaires pour un salaire digne et des conditions de travail qui permettent la mise en place d’un système d’éducation émancipateur. Quelques jours plus tôt, lors des négociations avec les 3 syndicats enseignants, le gouvernement n’a proposé que 15 % d’augmentation sachant que le revenu des enseignant-e-s en Pologne (...)  >> Lire la suite...
dimanche 14 avril 2019

Deuxième heure supplémentaire imposée aux personnels : pour SUD éducation, c’est toujours non !

Communiqué de la fédération SUD éducation

Comme annoncé, l’obligation d’accepter une deuxième HSA devient effective dès septembre 2019. Le décret n°2019-309 du 11 avril 2019 est clair sur l’obligation d’accepter cette 2ème HSA : Décret n° 2019-309 du 11 avril 2019 portant création d’une seconde heure supplémentaire hebdomadaire non refusable par les enseignants du second degré : Pour Blanquer l’augmentation du pouvoir d’achat des enseignant-e-s passe par les HSA ce qui ne correspond pas à une augmentation de salaire. Sur les suppressions de poste (...)  >> Lire la suite...
dimanche 14 avril 2019

Déclaration au Conseil Supérieur de l’Education du 11 avril

Déclaration de SUD éducation et de l’Union syndicale Solidaires au CSE du 11 avril

Cette séance du Conseil Supérieur de l’éducation a été introduite par les déclarations des organisations syndicales qui ont toutes exprimé leur mécontentement à l’égard de la politique du Ministre qui promeut des réformes malgré leur impopularité auprès des collègues et les avis défavorables du CSE. La grève pour l’abrogation de la loi Blanquer appelée le mardi 4 avril par l’intersyndicale SUD-SNUipp-SNES-SNUEP-SNEP-CGT-FO a été très suivie, en particulier dans le premier degré, avec plus d’un-e enseignant-e-s (...)  >> Lire la suite...
samedi 13 avril 2019

Réformes Blanquer SUD éducation soutient toutes les initiatives locales et appelle à les amplifier

Communiqué de la fédération SUD éducation

Depuis des semaines la mobilisation des personnels de l’éducation prend de l’ampleur dans de nombreux territoires, avec le soutien de la population : grèves reconductibles, actions, manifestations. Les parents s’impliquent eux aussi, de nombreuses écoles ont été bloquées ces derniers jours, en particulier à Paris. L’enjeu de la période est bien de maintenir la pression sur le gouvernement à travers la période de vacance des trois zones : c’est bien ce qu’ont compris les personnels et parents qui (...)  >> Lire la suite...
vendredi 12 avril 2019

Stage fédéral "INSTITUER DU COMMUN : stage autogéré du 3ème type (épisode II)"

du lundi 3 au vendredi 7 juin 2019 au château de Ligoure (Limousin)

Ce stage est actuellement complet.  >> Lire la suite...

Sur le Web