La loi Orientation et Réussite des Étudiants (ORE) généralise la sélection à l’entrée de toutes les filières de l’enseignement supérieur français. Le gouvernement s’est notamment arc bouté sur le refus de laisser les élèves hiérarchiser leurs vœux sur Parcoursup comme ils le faisaient sur APB, alors que ce système va créer d’énormes listes d’attentes anxiogènes et inutiles. Pourquoi ?

PDF - 123.5 ko
Tract - boycott des commissions de sélection
OpenDocument Text - 17.6 ko
Lettre de démission commission de sélection (ODT)
Word - 10.4 ko
Lettre de démission commission de sélection (DOCX)
18 heures d’animation pédagogique

Le ministère vient d’annoncer dans un document de cadrage, le contenu des formations continues qu’il compte imposer dans le cadre des 18h d’animations pédagogiques pour la rentrée 2018.
Si depuis un certain temps déjà, les DSDEN et les IEN imposent des animations pédagogiques dites « obligatoires » qui souvent se limitent aux domaines disciplinaires dit « fondamentaux », on passe avec ce document ministériel à une étape supérieure dans le formatage et l’uniformisation des pratiques pédagogiques.

Le gouvernement empile ses contre-réformes

SUD éducation appelle à amplifier la mobilisation, de la maternelle à l’université pour dénoncer les contre-réformes imposées à marche forcée par le gouvernement dans l’éducation : réforme du lycée et du bac, sélection à l’entrée à l’université avec Parcoursup, formation continue à l’école maternelle, manque de moyens, suppressions de postes, précarité, menaces contre notre statut…
De nombreuses universités s’organisent et sont bloquées dans toute la France. Les personnels de l’éducation ont été très nombreux.ses à se mettre en grève le 22 mars dans le cadre de la journée de défense de la fonction publique. De nombreuses grèves et rassemblements ont eu lieu le 5 avril pour combattre la précarité dans l’éducation.

Articles les plus récents

vendredi 20 avril 2018

SUD éducation dénonce une nouvelle opération policière à Tolbiac

Répression du mouvement social et étudiant

À 5 heures du matin ce 20 avril le gouvernement a décidé encore une fois d’user de la violence d’État pour mettre fin à l’occupation pacifique du site de Tolbiac.  >> Lire la suite...
mercredi 18 avril 2018

Le second degré dans l’action

SNES-FSU, SNEP-FSU, CGT éduc’action, SUD éducation

Justice, SNCF, hôpital, salariés de l’énergie, personnels des Ephad, retraités, étudiants … la contestation des mesures prises par le gouvernement s’étend à de très nombreux secteurs sans que ce dernier entende les demandes et ouvre de véritables négociations. Pire, il annonce l’ouverture de nouveaux chantiers et, avant de s’attaquer aux retraites, prévoit d’affaiblir la Fonction Publique notamment en limitant le champ du paritarisme. Les fonctionnaires ont réagi fortement le 22 mars à l’austérité (...)  >> Lire la suite...
lundi 16 avril 2018

La nécessité de s’unir de la maternelle à l’université

zones à défendre - 4 pages SUD éducation

Sélection, inégalités territoriales, tri social, précarisation, casse des statuts, voilà les maîtres mots de la politique gouvernementale. à l’image des cheminot-e-s et du service public ferroviaire, l’éducation nationale et ses personnels sont durement attaqué-e-s. Notre réponse doit être à la hauteur des enjeux car c’est la notion même de service public qui est menacée. Egalité, justice sociale, démocratie : il y a des principes qui deviennent des lieux dans lesquels est ancré le progrés. C’est ce (...)  >> Lire la suite...
vendredi 13 avril 2018

Education en lutte n°5

Bulletin d’information et de mobilisation - 13 avril 2018

Amplifier les grèves pour gagner La mobilisation fait tâche d’huile dans les universités. Après des mois d’explication de la loi ORE, étudiant-e-s et personnels étendent leur mobilisation contre la sélection. Alors que le gouvernement reste sourd aux revendications les blocages et occupations d’universités se multiplient. Avec plusieurs syndicats, SUD éducation a lancé une consigne de boycott des commissions d’examen des vœux. Dans plusieurs universités les personnels votent la grève, le refus (...)  >> Lire la suite...
vendredi 13 avril 2018

Appel de l’interfédérale du 10 avril

FERC-CGT, FNEC-FP FO, FSU, SUD éducation, SUNDEP, Solidaires étudiant-e-s, Unef, UNL, SGL, FIDL, ASES, SLU

La journée du 10 avril est marquée par l’amplification de la mobilisation dans les universités, pour le retrait de la loi sur « l’Orientation et la Réussite des Etudiants ». Les AG rassemblant les étudiants et les personnels sont de plus en plus nombreuses, elles expriment leur détermination à mettre en échec la loi Vidal et les réformes gouvernementales qui ne visent qu’à trier les élèves selon des critères locaux, qu’à détruire les diplômes nationaux et les statuts des personnels : 1500 à Paris 3, 1500 à (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 avril 2018

Pour commémorer Mai 68, l’État envoie les CRS à la Sorbonne.

Évacuation de la Sorbonne, CRS repoussés à Tolbiac

Dans la nuit du 12 au 13 avril, le gouvernement décide une fois de plus de faire usage de violence pour empêcher les étudiant-e-s et personnels de faire usage de leur droit de réunion sur leurs lieux de travail et d’étude à la Sorbonne. Les étudiant-e-s et personnels massé-e-s devant la Sorbonne ont été copieusement gazé-e-s. La préfecture de police, qui prétendait hier encore ne pas avoir “donné suite” à la demande d’intervention des CRS du président de l’université Georges Haddad, a pourtant cherché à (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 avril 2018

Stop au démantèlement des EREA !

EREA, LA CASSE CONTINUE

Depuis quelques années, les suppressions de postes, et notamment des postes d’éducateurs en internat sont combattues par de nombreuses mobilisations des personnels dans les EREA. Chaque année, les académies mettent en place de véritables plans de destruction de ces établissements, s’appuyant sur les dernières circulaires, comme celle qui sera mise en œuvre à la rentrée 2018 (EREA n°2017-076 du 24-4-2017). Celle-ci remet en cause le fonctionnement des EREA et les statuts des personnels en allant vers la (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 avril 2018

Non à la fermeture des CIO et à la régionalisation de l’orientation !

Le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » étudié à l’Assemblée nationale à partir du 12 avril prévoit le transfert de l’information sur l’orientation aux régions. En effet, l’article 10 du projet de loi stipule que c’est la région, et non plus l’État, qui "délivre l’information nécessaire sur toutes les voies de formation aux élèves et aux étudiants". Ainsi, "les missions exercées par les délégations régionales de l’office national d’information sur les enseignements et les (...)  >> Lire la suite...
mercredi 11 avril 2018

Intervention policière imminente au centre PMF-Tolbiac

Communiqué SUD éducation et communiqué de l’intersyndicale de Paris 1

Ce mercredi 11 avril, Georges Haddad a communiqué avoir demandé “son concours” au préfet de police pour “rétablir le fonctionnement habituel” au centre Pierre Mendès-France. SUD éducation dénonce cette nouvelle intervention policière au sein et autour de l’Université. On connaît désormais la méthode employée : charge, matraque, gaz et interpellation violente de militant-e-s syndicaux et syndicales identifié-e-s. Dans le contexte actuel de répression violente (Nanterre, Lille, Strasbourg, etc.) du mouvement (...)  >> Lire la suite...
lundi 9 avril 2018
mis à jour vendredi 13 avril 2018

Pas de matraques dans les facs

SUD éducation dénonce les violences policières dans les universités

Lundi 9 avril, les forces de police sont intervenues dans deux universités à Nanterre et à Lille 2. Elles ont délogé avec violence des étudiant-e-s et personnels grévistes et ont usé de gaz lacrymogènes contre des personnes pacifiques. Plutôt que de répondre aux revendications ce gouvernement fait le choix de la répression. Plusieurs étudiant-e-s avaient été blessé-e-s dans une opération similaire menée à l’université de Bordeaux. Ces attaques contre les étudiant-e-s grévistes encouragent les opérations (...)  >> Lire la suite...
dimanche 8 avril 2018
mis à jour lundi 9 avril 2018

Face aux attaques : convergence ¤ 1er degré : formation formatage ¤ Protégeons nos facs : halte à la répression

La Lettre d’information de la fédération SUD éducation (début-avril 2018)

dimanche 8 avril 2018

Le Panneau Syndical SUD éducation #057 • Début avril 2018

Le gouvernement empile ses contre-réformes - Mobilisons-nous et construisons les convergences

Sélection condensée de l’actualité syndicale, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à l’affichage en format A3 ou à l’impression sous forme de tract en A4. Au sommaire du numéro 57 : Mobilisons-nous face aux attaques Organisons-nous pour riposter Premier degré : non à la formation formatage ! Mobilisons-nous face aux attaques SUD éducation appelle à amplifier la mobilisation, de la maternelle à l’université pour dénoncer les contre-réformes imposées : réforme du lycée et du bac, Parcoursup, (...)  >> Lire la suite...
dimanche 8 avril 2018

Rapport sur la formation professionnelle : l’avenir des lycéen.ne.s en danger

Tribune unitaire

Ce texte a été publié dans l’Humanité du jeudi 5 avril Sur demande de Jean-Michel Blanquer, la députée LREM Céline Calvez et le chef d’entreprise Régis Marcon ont produit un rapport sur l’enseignement professionnel scolaire. Ce rapport s’inscrit dans la logique gouvernementale de réforme de la formation professionnelle dans son ensemble. Les préconisations de ce rapport menacent directement l’avenir de la voie professionnelle, des lycées. Nous rappelons qu’aujourd’hui un.e lycéen.ne sur trois est (...)  >> Lire la suite...
vendredi 6 avril 2018

Brésil - A la mémoire de Marielle Franco et Anderson Gomes

Rio de Janeiro : l’intervention militaire et la criminalisation des mouvements sociaux

L’assassinat de Marielle Franco et Anderson Pedro Gomes, le 14 mars, symbolise le degré de criminalisation qui s’intensifie au Brésil contre tous ceux qui luttent contre les inégalités sociales, l’extermination des Noirs et des minorités LGBT et ceux qui luttent pour les droits civils, travaillistes et l’accès aux services publiques. Militante de longue date auprès des populations les plus démunies, Marielle Franco, une des membres clés du PSOL1, a été violemment assassinée dans le centre-ville de Rio (...)  >> Lire la suite...
PNG - 266.4 ko
PNG - 69.1 ko
PNG - 446.9 ko
GIF - 45.6 ko
JPEG - 308.2 ko

Sur le Web