Communiqué de la fédération SUD éducation du 11 avril 2014
  • Le projet était dans les tuyaux depuis des mois, et SUD éducation en a alerté les personnels : avec la mise en place différenciée des nouveaux rythmes scolaires selon les écoles, les professeur-e-s des écoles assurant des fonctions de remplacement et sur postes fractionnés peuvent être appelé-e-s à assurer plus de 24 heures de classe dans la semaine, en contradiction avec la définition du maximum hebdomadaire de service.
Tract de la fédération SUD éducation sur la réforme des statuts des enseignant-e-s du second degré

Depuis plusieurs mois, le Ministère de l’Éducation Nationale a ouvert le chantier d’une réforme du statut des enseignant-e-s. Après de nombreux groupes de travail, dans lesquels les représentant-e-s de SUD Éducation ont défendu les intérêts des personnels (en demandant par exemple que les missions liées à l’enseignement soient intégrées dans les maxima hebdomadaires ou en refusant que notre hiérarchie puisse nous imposer des modalités de concertation), le projet a été présenté au Comité Technique Ministériel du 27 mars.

Le décret sur les statuts et les missions des enseignant-e-s dans le second degré a été adopté : 5 voix pour (UNSA et SGEN-CFDT), 4 voix contre (SUD, CGT, FO et SNUEP), 6 abstentions (SNES-SNUIPP-SNEP). Il s’appliquera à compter de la rentrée 2015, sauf ce qui concerne l’éducation prioritaire qui s’appliquera à la prochaine rentrée.

Campagne de la Fédération SUD éducation

La fédération SUD éducation relance une campagne sur le thème : « Rythmes scolaires : on ne lâche pas l’affaire ! ». Elle se décline en visuels et en initiatives.

L’objectif est de faire entendre que, qui que soit le/la ministre de l’éducation, le dossier n’est pas clos. Il s’agit de créer les conditions pour une remobilisation, qui devra passer par des rassemblements, la grève... Bref, on ne lâche pas l’affaire des rythmes scolaires.

Articles les plus récents

mercredi 16 avril 2014

Réoccupons nos universités

Tract de la fédération SUD éducation sur les regroupements des établissements universitaires imposés par la loi Fioraso

La loi dite Fioraso imposera en juillet 2014 à toutes les universités de se regrouper. Cette loi se veut irréversible dès que les regroupements auront été mis en place. Elle n’est que la finalisation de la marchandisation du service public universitaire. Mais la loi sur les modalités de regroupement des établissements universitaires est interprétable de différentes manières. Fioraso en a une interprétation restrictive qui est même contestée par des députés : (...)  >> Lire la suite...
vendredi 11 avril 2014

En Italie ou ailleurs, l’Education est un bien commun !

SUD Education soutient la grève nationale dans l’éducation le 11 avril

Les syndicats italiens CUB, USI, SLAI COBAS, et la Coordination nationale des précaires appellent à la grève le personnel de l’Education nationale, le 11 avril. Nous défendons l’école publique et refusons la précarisation des emplois. La fédération SUD éducation soutient la grève nationale dans le secteur de l’éducation, organisée par plusieurs organisations syndicales italiennes, le 11 avril. Les raisons de la grève, ce sont ces mêmes choix politiques contre lesquels nous luttons en France et dans les (...)  >> Lire la suite...
vendredi 11 avril 2014

Valls, la vérité si je mens !

Communiqué de l’Union syndicale Solidaires du 8 avril 2014

Valls, la vérité si je mens ! Au-delà des appels grandiloquents à la confiance, à la justice sociale, à la vitalité de la jeunesse, à la grandeur de la France, la déclaration de politique générale du Premier ministre Manuel Valls confirme la brutalité des orientations libérales de ce gouvernement. L’essentiel se résume en un transfert du financement des baisses de cotisations patronales et de la fiscalité des entreprises sur les salarié-es, les chômeurs-euses, les retraité-es, sans aucune obligation (...)  >> Lire la suite...
vendredi 11 avril 2014

Le Panneau Syndical SUD éducation #011 Mi avril 2014

Statuts, extrême droite, rythmes’colère ; on lâche rien, on s’laisse pas faire

Publié environ deux fois par mois, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à être imprimé au format A3 pour affichage dans les salles des personnels. Il peut également être reproduit au format A4 sous forme de tract. Au sommaire : Métiers, statuts enseignant-e-s du 2nd degré. Pourquoi SUD éducation a voté contre JRE, l’extrême droite s’attaque à une PE Rythmes scolaires, on ne lâche pas l’affaire ! Une campagne de la fédération SUD éducation MÉTIERS • Statuts enseignant-e-s du 2nd degré (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 avril 2014

Le Paris populaire veut vivre ! Défendons le 33 rue des Vignoles

Pétition de soutien

Le 33 rue des Vignoles, espace syndical, associatif et artistique, ouvert sur le quartier populaire du 20earrondissement de Paris (Avron, Buzenval, Place de la Réunion, Père Lachaise, Pyrénées) est menacé d’expulsion par la Mairie de Paris. La Fédération SUD éducation apporte son soutien au 33. Par un courrier d‘octobre 2013, nous apprenions que la Mairie de Paris décidait de mettre fin aux discussions constructives qui avaient lieu depuis 2011, ayant pour objectif le maintien du lieu et de ses (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 avril 2014

L’inspection : on peut dire non !

4 pages de la fédération SUD éducation (2014)

L’inspection n’est pas une obligation. Beaucoup trop de personnels le vivent comme une fatalité, une épée de Damoclès qui plane au-dessus de leur tête, prête à trancher celles des « mauvais-es » enseignant-e-s ! Il est pourtant possible d’y couper, de refuser ce moment vécu par certain-e-s comme un moment de torture mentale et morale. 4 pages refus d’inspection Fédération SUD éducation - (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 avril 2014

Préserver le réseau des CIO de l’Education nationale et poursuivre le travail engagé sur la revalorisation du métier

Communiqué Intersyndicale Orientation du 10 avril 2014

Préserver le réseau des CIO de l’Education nationale et poursuivre le travail engagé sur la revalorisation du métier Communiqué de l’intersyndicale SNES-FSU, CGT Educ’action et SUD éducation L’intersyndicale SNES-FSU, CGT Educ’action et Sud Education a acté positivement les dernières propositions du MEN concernant les missions des Conseiller-e-s d’Orientation Psychologues et des DCIO, la reconnaissance du rôle institutionnel des CIO dans l’EN, et la volonté affirmée de reprendre en main l’évolution de (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 avril 2014

Déclaration de la Fédération SUD éducation au CTMEN du 9 avril 2014

Comité Technique Ministériel de l’Education nationale

En ce premier CTM suivant le remaniement ministériel, la fédération des syndicats SUD Éducation saisit cette occasion pour rappeler que la réforme dite des rythmes scolaires telle qu’elle est imposée malgré l’opposition d’une grande majorité des personnels concernés, malgré les mobilisations importantes, ne va pas dans le sens de l’intérêt des élèves et dégrade le service public national de l’École. Nous demandons la suspension de son application et l’abrogation du décret. Nous rappelons aussi les (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 avril 2014
mis à jour jeudi 10 avril 2014

Education prioritaire : une nouvelle contre-réforme !

4 pages et argumentaire de la Fédération SUD éducation

4 PAGES ÉDUCATION PRIORITAIRE Edito Depuis la rentrée 2013, le Ministère de l’Éducation Nationale a lancé ce qui devait être le « grand chantier de l’éducation prioritaire » avec pseudo-concertations et assises. Les 14 mesures clés annoncées jeudi 16 janvier 2014 sont bien loin des promesses d’amélioration des conditions d’enseignement des élèves et de travail des enseignant-e-s ! Aucun plan d’envergure pour l’éducation prioritaire mais plutôt une continuité des ECLAIR et de l’école du socle. Dans un (...)  >> Lire la suite...
jeudi 3 avril 2014

Manifestation et action des AVS le 2 avril : compte-rendu et photos

La colère gronde, la colère monte !... A l’appel de SUD Education 92 et d’AC Ile-de-France , dans le cadre de la journée nationale d’action pour des embauches massives d’AVS avec des statuts qui ne soient pas précaires, une quarantaine de personnes se sont rassemblées devant le ministère de l’Education Nationale à Paris. Les slogans ont été combatifs. Le gouvernement n’a pas daigné recevoir une délégation. C’est du mépris. On connait en effet l’urgence de la situation : - personnel pas payé depuis (...)  >> Lire la suite...
jeudi 3 avril 2014
mis à jour vendredi 4 avril 2014

Loi Debré : quand la puissance publique finance sa propre concurrence

SUD éducation appelle à signer la pétition contre le financement public de l’école privé

Loi Debré : quand la puissance publique finance sa propre concurrence C’est ce qui se passe depuis plus de 50 ans avec la Loi Debré de 1959 qui organise le financement des écoles privées sous contrat d’association avec l’État. 97% des établissements privés –soit 7891 en 2012-ont signé un tel contrat pour profiter de la manne : paiement de leurs 135 000 enseignants et de leur formation sur le budget de l’Éducation Nationale ; paiement de l’ensemble de leurs frais pédagogiques et de fonctionnement (...)  >> Lire la suite...
mercredi 2 avril 2014

Courrier intersyndical concernant les RIS dans le 1er degré

28 mars 2014

Monsieur le Ministre, Le projet d’arrêté relatif à l’exercice du droit syndical qui nous a été soumis propose de passer de deux à trois le nombre de réunions d’information syndicale annuelles pour les professeurs des écoles. En cela, ce texte constitue un premier progrès. Il reste maintenant à définir dans une prochaine circulaire d’application les modalités pratiques de mise en œuvre de ce droit. Depuis 2008, sous la précédente majorité, les possibilités de participer aux réunions d’information syndicale (...)  >> Lire la suite...
mercredi 2 avril 2014

Sciences-Po : lutte contre la précarité

Pétition du Collectif des enseignants précaires de Sciences-Po

Des enseignants vacataires de Sciences Po sont actuellement en lutte contre la précarité qu’ils subissent. En effet, à Sciences Po, 93 % des enseignements sont délivrés par des vacataires. Certains de ces vacataires sont des consultants qui ont une activité professionnelle stable à côté. Mais beaucoup d’autres, et notamment les enseignants de langue qui se mobilisent, cumulent les vacations dans divers établissements et connaissent ainsi une situation de très grande précarité. Principalement (...)  >> Lire la suite...
lundi 31 mars 2014
mis à jour vendredi 4 avril 2014

L’extrême droite s’attaque à une enseignante syndicaliste

Communiqués de la Fédération SUD éducation et du syndicat SUD éducation 37

C’est avec stupeur et colère que la fédération SUD éducation a appris l’attaque grave et ignominieuse menée à l’encontre d’une enseignante en maternelle de Joué-lès-Tours dans l’Indre-et-Loire (37) par le groupuscule d’extrême droite « Journée de retrait de l’école » (JRE) qu’anime Farida Belghoul. Ci-dessous, les communiqués de la Fédération SUD éducation et du syndicat SUD éducation d’Indre-et-Loire. Dans une vidéo d’une dizaine de minutes publiée le samedi 29 mars par le site internet de cette officine, notre (...)  >> Lire la suite...
vendredi 28 mars 2014

Le Panneau Syndical SUD éducation #010 Fin Mars 2014

Maintenant ça suffit ! Contre l’austérité / Pour l’égalité

Publié environ deux fois par mois, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à être imprimé au format A3 pour affichage dans les salles des personnels. Il peut également être reproduit au format A4 sous forme de tract. Au sommaire : 12 AVRIL • Manifestation nationale à Paris MÉTIERS • Statuts des enseignant-e-s 2 AVRIL • Mobilisation école pour tou-te-s 12 AVRIL • Manifestation nationale à Paris Deux cent responsables syndicaux, associatifs, politiques, personnalités ont signé un appel à une (...)  >> Lire la suite...
JPEG - 23.8 ko
PNG - 89.7 ko

Sur le Web